27-05-2018 03:06 PM Jerusalem Timing

Liban: Le doyen des espions israéliens tombe dans les filets de l’armée

Liban: Le doyen des espions israéliens tombe dans les filets de l’armée

Le surnommé Elias Younes collaborait avec l’ennemi israélien depuis 35 ans.

Les services de renseignements israéliens ont reçu un nouveau revers au Liban. Le doyen des espions israéliens est enfin tombé dans les filets des services de renseignements de l’armée libanaise. Les soldats de l'armée l’ont arrêté mercredi, dans la région de Zalka, dans le Metn (Mont-Liban).

Dans des informations exclusives à notre chaine AlManar, le surnommé Elias Younes, un ancien chef du département d'Ogero (compagnie de télécommunication) retraité depuis trois ans, représentait ladite compagnie dans la commission chargée des affaires maritimes au ministère des Travaux publics.


Elias Younes collaborait avec l’ennemi israélien depuis les années 1977 , d’où sa qualification: le doyen des espions israéliens, selon de hautes sources sécuritaires libanaises.

Les missions de Younes

À la fin des années 70 et dans les années 80, Younes a délivré aux Israéliens des informations importantes sur les fréquences d’ondes émises aux pays socialistes et communistes à travers lesquels les dirigeants de l’Organisation de la Libération de la Palestine au Liban communiquaient avec l’étranger.

Le doyen des espions délivrait d’une façon régulière aux Israéliens une liste détaillée sur les bateaux et la flotte commerciale libanaise, ainsi que les mesures appliquées par la sécurité maritime dans les ports.

Après le développement du système de télécommunications au Liban, les Israéliens ont étendu les missions de Younes. Il fut alors soumis à diverses formations spécialisées dans le domaine des télécommunications.

Entre les années 1998 et 2003 :

Younes fournit à ses maitres l’organigramme du ministère des télécommunications.

Il met à leur disposition des informations relatives aux fibres visuelles au Liban.

Il leur remet le schéma détaillé du réseau de télécommunication au Liban, et des informations importantes sur certains noms précis ainsi que les numéros de téléphones portables et fixes.

En 2003, il  reçoit des Israéliens un ordinateur avec un USB, et il leur fournit les adresses des sites électroniques de plusieurs sociétés libanaises définies par les Israéliens.

En contrepartie, Younes reçoit des Israéliens des dizaines de milliers de dollars.

Selon la loi libanaise, Younes risque la peine de mort pour sa collaboration avec l’ennemi israélien.