18-02-2020 08:11 PM Jerusalem Timing

Les Américains livrent aux Israéliens le patrimoine juif irakien

Les Américains livrent aux Israéliens le patrimoine juif irakien

Bien entendu, cette mesure se fait à l’insu des autorités irakiennes.

La semaine dernière, l’organisation juive Elad a célébré ce qu’elle considère être la restitution du patrimoine juif irakien.
Selon une source israélienne bien informée, c’est l’armée américaine qui a livré les archives juives irakiennes à l’entité sioniste qui lui a préparé un bâtiment entier muni de fortifications de haute-technique qui peut les préserver contre les catastrophes naturelles et les bombardements militaires à la fois.
 
Ce patrimoine avait été dérobé par les forces américaines du bâtiment de la sécurité national irakienne (police secrète). Il comptait également un grand nombre d’œuvres d’art et de vestiges juifs irakien d’une grande valeur. Près de 3000 documents et de 1700 œuvres d’art rares datant de la captivité, témoignent de la première et seconde phase babylonienne. Il y avait également la plus ancienne copie du Talmud et de la Torah et des manuscrits que le régime passé gardait précieusement et refusait de concéder. Des rouleaux de Torah et des Haggadas de pessah vieilles de plusieurs siècles ont été retrouvé, selon le site sioniste JSS News.

Il semble que les Américains travaillaient méthodiquement pour l’usurper. Au sein de l’ambassade américaine à Bagdad, une sorte de mini-ambassade juive avait été mise en place. Elle travaillait sur tout ce qui avait trait aux Juifs irakiens et à leurs biens et coordonnait avec Israël le transfert de ce patrimoine. Endommagées par les eaux qui ont inondé les sous-sols où ils étaient cachés, ces vestiges ont tous été réparés et restaurés au musée de l’histoire naturelle et du patrimoine mondial à Washington, avant d’être livrés aux Israéliens.

Les Irakiens avaient pourtant insisté pour restituer ce patrimoine. Une délégation de haut niveau dirigée par le vice-ministre de la Culture Taher al-Humoud, a rencontré la semaine passée de hauts responsables du département d’Etat dans le même but… «Ils représentent une partie de notre histoire et une partie de notre identité. Il y avait une communauté juive en Irak depuis 2500 ans», a déclaré Samir Sumaidaie, l’ambassadeur d’Irak aux États-Unis. « Il est temps que ces papiers soient rapatriés. »

Bien entendu, les Irakiens n’ont obtenu aucune réponse de la part de leurs interlocuteurs américains.
Croire que ces dernier acquiesceront leur sollicitation relève de naïveté. Depuis longtemps chez les Américains, les exigences israéliennes prévalent aux demandes arabes.