25-05-2020 08:53 AM Jerusalem Timing

Le roi Abdallah offre 150 milliards de dollars pour l’achat de Facebook

Le roi Abdallah offre  150 milliards de dollars pour l’achat de Facebook

Très contrarié par Mark Zukerberg pour pour avoir permis à la révolte de devenir hors de contrôle, le roi Abdallah d’Arabie saoudite a décidé de faire une offre de 150 milliards de dollars pour racheter Facebook.


Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a décidé de faire une offre de 150 milliards de dollars pour racheter Facebook. Des sources au sein du royaume suggèrent qu'il est très contrarié par Mark Zukerberg pour pour avoir permis à la révolte de devenir hors de contrôle.


 Dans une rencontre personnelle entre Mark Zuckerberg et le roi Abdallah le 25 janvier 2011, Zuckerberg avait promis qu'il ne permettrait pas à toutes les pages révolte à être créés sur Facebook alors même qu'il a permis aux pages révoltes d'Egypte et de la Libye d'être créés.


L'offre sur la table est de 150 milliards de dollars.. cash !!. Le Bilan de Facebook a été montré au roi Abdallah et ses conseillers du royaume avaient mentionné qu'il ne vaut même pas 1 milliard de dollars étant donné qu'il ne génère pas de profit. Mais le roi jeta le rapport dans la poubelle et a viré ses conseillers et a décidé de remettre le mandat à la banque d'investissement Goldman Sachs qui a mis la barre à 150 milliards de dollars. L'accord serai conclut en  espèces.


Il est utile de rappeler que Goldman Sachs a investi dans Facebook à un prix inimaginable de 50 milliards de dollars.


Le Site du réseau social Facebook a soulevé 500 millions de dollars de Goldman Sachs et Russian Internet investment group Digital Sky Technologies dans une transaction valorisant la société à 50 milliards de dollars, selon un rapport des médias.


"Facebook, le site populaire de réseautage social, a soulevé 500 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et un investisseur russe dans une transaction qui valorise la société à 50 milliards de dollars," le New York Times a rapporté en citant une source.


L'accord fait maintenant que Facebook vaut plus que des sociétés comme eBay, Yahoo et Time Warner.


Aux termes de l'accord, Goldman a investi 450 millions de USD, et Digital Sky Technologies, qui a déjà coulé à environ un demi-milliard de dollars dans Facebook, a investi 50 millions de dollars, note le rapport.


Il nous reste donc plus qu'à attendre la réponse de Mark Zuckenberg, qui d'après Dawnwires et plusieurs experts, pourrait refuser en attendant que la proposition soit encore plus alléchante évoque d’un chiffre :  500 milliards de dollars.