03-12-2016 11:51 PM Jerusalem Timing

La Turquie bloque l’accès d’Israël au sommet de l’Otan

La Turquie bloque l’accès d’Israël au sommet de l’Otan

"La Turquie ne peut pas avoir de considération pour un pays qui a tué des citoyens turcs dans les eaux internationales un partenaire."

OtanLa Turquie a refusé la participation d'Israël au prochain sommet de l'Otan car ce pays n'a pas présenté d'excuses pour la mort de ressortissants turcs en 2010 lors d'un assaut israélien contre une flottille à destination de la bande de Gaza, a annoncé lundi à l'AFP un responsable turc.
  
"Nous n'avons pas donné notre accord à ce sujet", a déclaré ce responsable sous couvert d'anonymat, rappelant que "l'Otan est une alliance dont Israël ne fait pas partie", avant le sommet de l'Alliance prévu les 20 et 21 mai à Chicago, aux Etats-Unis.
  
"Nous ne pensons pas qu'Israël doit prendre part à un tel forum", a-t-il ajouté.
  
L'Etat hébreu espérait pouvoir participer au sommet dans le cadre d'un programme de coopération avec l'Alliance Atlantique, le Dialogue méditerranéen, a rapporté lundi la presse turque.
  
Selon des sources diplomatiques citées par Hürriyet Daily news, le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a réagi lors d'une réunion ministérielle de l'Otan aux critiques soulevées par certains alliés affirmant que "les problèmes bilatéraux ne doivent pas être portés au sein de l'Alliance", en rétorquant que "la Turquie ne peut pas avoir de considération pour un pays qui a tué des citoyens turcs dans les eaux internationales un partenaire."
  
La Turquie, dirigée par un gouvernement islamo-conservateur qui défend ardemment la cause palestinienne, est en froid avec l'Etat hébreu depuis que des commandos israéliens ont tué neuf ressortissants turcs qui tentaient de briser le blocus de Gaza à bord d'un ferry turc, le Mavi Marmara, en mai 2010 dans les eaux internationales.
  

Elle réclame toujours des excuses officielles et une indemnisation pour ses ressortissants décédés.