03-12-2016 11:52 PM Jerusalem Timing

Damas refuse les observateurs venant de pays membres des "Amis de la Syrie"

Damas refuse les observateurs venant de pays membres des

Sur le terrain, les forces syriennes ont fait échouer une infiltration de "terroristes" depuis la Turquie voisine. 721 personnes se sont rendues aux autorités compétentes.

Observateurs onusiensLe gouvernement syrien refuse les observateurs de l'ONU venant de pays membres du groupe des Amis de la Syrie, a indiqué mardi l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice.

Damas a déjà refusé de laisser entrer en Syrie un membre de l'équipe avancée d'observateurs chargé de surveiller le cessez-le-feu, selon le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU Hervé Ladsous, cité par Rice.

Les autorités syriennes ont déclaré "qu'elles n'accepteraient aucun membre de la Mission de supervision de l'ONU (MISNUS) qui serait originaire d'un pays membre des Amis de la Syrie", a indiqué Mme Rice.

Selon e Rice, M. Ladsous, qui s'adressait au Conseil de sécurité, a estimé que "c'était totalement inacceptable du point de vue de l'ONU".

Le groupe des Amis de la Syrie regroupe notamment les Etats-Unis, la France, le Royaume Uni, l'Allemagne, l'Arabie saoudite et le Qatar.

Terrain


Sur le terrain, l’agence syrienne Sana a rapporté que les forces syriennes ont fait échouer mercredi une infiltration de "terroristes" dans le village de Khirbet al-Joze, dans la région d'Idleb (nord-ouest) depuis la Turquie voisine. "Un terroriste a été tué". Cependant, « les autres ont pris la fuite en direction de la Turquie », indique Sana.


Explosion à AlepDans la ville d’Alep, une charge explosive plantée par un groupe terroriste a explosé ce mercredi dans le quartier d'al-Marjeh. L'explosion a fait trois blessés et causé des dégâts matériels dans les magasins et les habitations, ajoute Sana.
Toujours selon la même source, un « groupe terroriste » a ouvert le feu mardi sur le citoyen, Mohammed Chahazeh qui a été tué dans la région d'al-Hamidieh, à Alep.


Dans la localité de Siger, sur la route Idleb-Selqin, un membre des forces de l’ordre a été tué et deux autres blessés mercredi suite à un attentat suicide par voiture piégée.

L’armée syrienne a pour sa part organisé à Damas les Funérailles de sept membres des forces du maintien de l'ordre et de l'armée.

Un officier et son frère ont été tués Damas suite à l’explosion d’une charge explosive sur la place al-Marjeh à Damas.
Toujours selon Sana, un groupe terroriste a assassiné mardi un colonel à la retraite et son frère dans la région de Jdidet al-Fadel.
Des groupes terroristes armés ont tiré sur des forces de l'ordre et des civils à Douma dans la banlieue de Damas.

721 personnes se rendent aux autorités

Par ailleurs, 721 personnes impliquées dans les événements en Syrie et qui n'ont pas de sang sur les mains se sont rendues avec leurs armes aux parties compétentes dans plusieurs gouvernorats syriens, selon Sana.


Syrian Documents

Le site syrien Syrian Documents, qui répertorie les événements de la crise syrienne depuis son éclatement a lui aussi rapporté les violences suivantes :

Dans la province de Deraa, 5 membres de la famille Khabiz ont été enlevés par des hommes armés, qui ont incendié plusieurs maisons dans la ville de Bosra al-Harir.


A Deir al-Zor, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des hommes armés qui tentaient de saboter l’oléoduc Jido. Plusieurs personnes des deux côtés ont été blessées.

OSDH
L’Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a de son côté annoncé la mort d’au moins sept civils, dont quatre à Douma, près de Damas, par les tirs des forces de sécurité.