14-04-2021 11:18 PM Jerusalem Timing

Deux attentats terroristes secouent Damas

Deux attentats terroristes secouent Damas

Avis aux âmes sensibles: les images dans ce texte sont particulièrement violentes!

Deux explosions terroristes ont secoué ce jeudi matin la capitale syrienne sur la voie rapide du sud, dans le secteur de Qazzaz.

Les deux attentats ont frappé une zone peuplée et sont survenus au moment où les gens se rendaient à leur travail et les élèves à l'école, selon la TV d’Etat syrienne. Des dizaines de civils sont tombés en martyre et des dizaines d’autres blessés.

Dans une première déclaration, le ministre de la santé a indiqué que le bilan encore provisoire s'élève à 30 personnes tuées et plus de 103 blessés. Alors que la télévision syrienne a fait ultérieurement état de plus de 40 martyrs et de 170 blessés. 

La puissance des déflagrations a transformé les voitures sur place en carcasse. Deux colonnes de fumée se sont élevées au-dessus de la capitale,  et les façades de certains bâtiments ont été soufflées.

Un cratère de trois mètres de profondeur a été provoqué par les explosions. La télévision d’Etat syrienne a diffusé des premières images, montrant des corps carbonisés à bord de dizaines de carcasses de véhicules encore fumantes, précisant que les attaques terroristes avaient eu lieu sur la voie rapide du sud.

Selon le correspondant de la chaine AlManar en Syrie, les premieres informations font état que les deux explosions sont dues à  deux voitures piégées qui semblent être conduites par des kamikazes, l'intervalle entre les deux étant une minute seulement.

Selon le site en ligne "Syria truth", l'une des voitures piégées était un camion conduit par un kamizaze et transportant 250 Kg d'explosifs. . ALors que les échos de la deuxième explosion ont été entendus à près de 500 mètres où les vitres de l'Université en mécanique et en électricité se sont brisés.

Dans un entretien avec la chaine AlManar, des observateurs syriens ont rappelé l'appel lancé par l'Arabie Saoudite la semaine dernière à ses ressortissants de quitter la Syrie, soupçonnant des groupes armés liées à la monarchie wahhabite d'être derrière ces attentats meurtriers.

Dans ce semble être une justifications indirecte de l'un des deux attentats, l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme (OSDH) a signalé qu'une voiture piégée visait un centre des renseignements.

S'exprimant pour la télévision syrienne, des citoyens syriens s'en sont pris à l'Arabie saoudite et au Qatar les accusant d'être derrière le double attentat.

Des observateurs ont lié cette recrudescence des attentats terroristes aux cargaisons d'armements qui ont été envoyées aux insurgés et qui comprennent entre autre des obus 155mm et dont le contenu (45 Kg de TNT et de 7kg de RDX, connu par ses capacités destructrices exceptionnelles) peut être utilisé pour fabriquer des voitures piégées et des charges explosives.

   
   POur sa part, le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood s’est rendu sur le lieu du sinistre."Nous, communauté internationale, sommes là avec le peuple syrien et j'appelle tout le monde en Syrie et à l'extérieur à aider à stopper ces violences", a-t-il déclaré à la presse.
   "C'est un autre exemple des souffrances que le peuple syrien endure à cause des actes de violences. Nous avons vu (les violences) ici à Damas et dans d'autres villes et villages à travers la Syrie", a ajouté le général onusien.
   "Je voudrais exprimer mes sincères condoléances à ceux qui ont perdu des êtres chers dans ce tragique incident, ainsi qu'à tout le peuple de Syrie qui vit des tragédies similaires tous les jours depuis de longs mois", a poursuivi le général Mood.