26-09-2017 11:09 PM Jerusalem Timing

Début de manoeuvres navales dans le Golfe sous commmandement américain

Début de manoeuvres navales dans le Golfe sous commmandement américain

Objectif de ces manœuvres: faire pression sur l’Iran.

Golfe/Fregate USDes manœuvres navales de déminage sous commandement de la marine américaine ont commencé dimanche dans le Golfe avec en arrière-plan la provocation de l'Iran.

Quelque 20 pays participent du 16 au 27 septembre à cet exercice international, baptisé Incmex, a indiqué dans un communiqué le quartier général régional des forces navales américaines à Manama (Bahrein).

Le QG naval américain a évoqué caractère "globalement défensif" de l'exercice.

Selon le scénario retenu pour l'exercice, les navires engagés "répondront à une attaque simulée sous la forme d'un minage des eaux internationales, en dégageant les routes maritimes pour faire respecter la liberté de navigation".

 Le gouvernement du président Barack Obama veut accentuer la pression sur l'Iran pour l'amener à négocier sérieusement et éviter ainsi les périls d'une éventuelle attaque israélienne contre l’Iran, avait rapporté le 10 septembre le New York Times. Le journal rangeait l'exercice de déminage en cours comme l'un de ces moyens de pression.

Dimanche, le chef des Pasdarans le général Mohammad Ali Jaafari a averti qu'"il ne restera rien d'Israël, compte tenu de sa petite taille et de nos capacités balistiques" si ce dernier osait attaquer l'Iran.

Toutefois, le chef des Pasdaran a réaffirmé que "les Etats-Unis ont beaucoup de vulnérabilité autour de l'Iran et leurs bases (dans la zone moyen-orientale) sont à portée de nos missiles". Et que, pour cette raison, une attaque contre l'Iran est improbable. « Israël » "ne parviendra pas à convaincre les Etats-Unis de s'associer à une attaque contre l'Iran", et l'entité sioniste "n'attaquera pas sans le feu vert des Américains", a-t-il assuré.