19-06-2019 09:25 AM Jerusalem Timing

Aoun victime d’un attentat

Aoun victime d’un attentat

Le Futur et compagnie sont suspectés par le CPL

Michel Aoun à Jezzine

 

Le convoi du chef du Courant patriotique libre (CPL) le député Michel Aoun a fait l’objet de tirs de feu, de retour d’une tournée politique à Jezzine, dans le sud du Liban.

Mosquée Baha-Eddine Hariri-SaidaL’attaque a été perpétrée dans la nuit de samedi à Dimanche, à la hauteur de la mosquée Baha-Eddine Hariri, construit à Saida par le clan Hariri à la mémoire du grand-père du chef du courant du Futur et ancien Premier ministre Saad-Edine Hariri. 

Marwane CharbelElle a été confirmée par le ministre de l’intérieur Marwane Charbel qui a assuré qu’une enquête a été lancée pour en dévoiler les auteurs.

Nabil Nicolas

 

Le membre du bloc parlementaire de ce parti, "Changement et réforme », Nabil Nicolas a pour sa part accusé le courant du Futur et ses partisans d’être derrière cet attentat «  qui d’autre pourrait faire ce genre de choses dans cette région ? » s’est-il interrogé.

En réponse au  journal Al-Moustakbal, (organe de presse du courant du Futur) qui  a dénoncé « une mise en scène électorale en flagrant délit », Nicolas a répliqué : «  cette équipe est connue pour ses fabrications médiatiques ».Le général Aoun et Sayed Nasrallah

 

Pour sa part, le chef du CPL et le dirigeant politique chrétien le plus populaire au Liban a tenu a rappeler avoir été « la cible de trois tentatives d'assassinats » dans sa vie", signalant qu’il s'agit de la quatrième tentative et elle a échoué".

Dans un discours retransmis à la télévision, il  s’est interrogé : «  pourquoi voudraient-ils me tuer? Parce que je vais à contre-courant".
Après avoir été un farouche adversaire à la présence syrienne au Liban,  cet ancien général de l’armée libanais et ancien Premier ministre par intérim a conclu une entente avec le Hezbollah soutient l’axe de la résistance au projet américano-sioniste contre la région