03-12-2016 11:54 PM Jerusalem Timing

"La révolution tunisienne s’est inspirée de la révolution islamique iranienne"!

Le ministre de la culture tunisienne, a déclaré que le but de sa visite à la province iranine de Yazd est renforcer l’Islam et assurer des missions humanitaires

Le ministre de la culture tunisien  Mahdi Mabrouk a déclaré, lors de sa réunion avec  l'imam du vendredi de la province iranienne  de Yazd que " la révolution tunisienne n'était pas une révolution violente mais nous avons également accueilli les soldats avec des fleurs comme la révolution islamique en Iran, ajoutant que "la révolution tunisienne  a triomphé avec 300 martyrs".

Et de poursuivre: " La révolution islamique en Iran a été une source d'inspiration pour le peuple tunisien dans le déclenchement de la révolte populaire tunisienne et nous nous sommes inspirés des expériences précieuses de la révolution islamique en Iran".

Et de noter: " La révolution tunisienne s'est déclenchée avec un  soutien populaire. Ensuite, nous avons organisé des  élections, et compte tenu des tendances modérées du peuple tunisien, nous espérons réaliser la victoire finale".

Mabrouk  a exprimé sa satisfaction de sa visite à la province de Yazd, une réponse à l'invitation de ses responsables,  soulignant  que "le but de la visite est  l'instauration de l'Islam et fournir des services humanitaires".


Pour sa part, le représentant du Wali al Faqih et l'Imam du vendredi de la province de Yazd, l'ayatollah Mohammad Reza Nasser a révélé que " le peuple iranien a toujours garder ses  contacts  avec le peuple tunisien depuis longtemps et aussi avec les révolutionnaires des  années avant la Révolution, et nous échangions des données et nous  transmettons des publications à la jeunesse tunisienne révolutionnaire à Najaf, à la Mecque. Les jeunes tunisiens sont de  fervents compagnons à la jeunesse de la  révolution iranienne ".

Faisant allusion à la révolte tunisienne, l'ayatollah Reza Nasser a affirmé que "nous sommes préoccupés par l'infiltration des extrémistes dans les révolutions populaires dans les pays musulmans, parce qu'ils veulent diffuser la  division parmi les musulmans".

Il a ajouté: "Ce genre de déviation a pour habitude de  distraire les gens de la voie de la révolution et les mêler dans  des questions secondaires".

Il a conclu que "les rebelles et le peuple tunisien sont conscients de ce problème et ils vont dans la bonne direction, mais il faut qu'ils prennent garde de l'infiltration des extrémistes parmi le peuple".

Le ministre tunisien de la Culture est arrivé ce Lundi après-midi à Yazd pour signer un accord de jumelage entre  la ville de Yazd et l’une des villes tunisiennes.