16-07-2019 12:57 AM Jerusalem Timing

La vie privée des Libanais à la disposition des renseignements!

La vie privée des Libanais à la disposition des renseignements!

Les services de sécurité ont demandé à avoir accès aux sms échangés sur tout le territoire libanais

L’affaire des données des communications téléphoniques revient sur le devant de la scène après le refus de la commission judiciaire ad-hoc de donner son feu vert aux dernières demandes présentées par les services de sécurité.

Les services de sécurité ont en effet demandé à avoir accès aux messages (sms) échangés sur tout le territoire libanais sur une période remontant à deux mois avant l’assassinat, le 19 octobre 2012, du chef des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI), le général Wissam el-Hassan.

Les services de sécurité ont aussi demandé à avoir accès aux mots de passe de plusieurs comptes Facebook et internet. Une source proche de cette commission judiciaire a indiqué que la demande des services de sécurité violait clairement la Constitution et la vie privée des citoyens.

Le ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a confirmé ces informations, avertissant qu’un accord pour l’accès à ces informations permettrait aux services de sécurité "de violer encore davantage" la vie privée des Libanais.

Sehnaoui a par ailleurs indiqué avoir transmis la demande au secrétariat général du Conseil des ministres tout en recommandant son rejet.

Le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a de son côté déclaré que les services de renseignements des FSI avaient effectivement demandé à avoir accès aux messages.

Après la fin de non recevoir de la commission judiciaire, ce service de sécurité a décidé de faire une nouvelle demande concernant uniquement deux mouhafazat, dont le Mont-Liban, a-t-il dit.

 

 Source: mediarama