15-05-2021 05:50 PM Jerusalem Timing

Le fils d’Erdogan a signé des transactions avec Israël

Le fils d’Erdogan a signé des transactions avec Israël

Les sources de l’opposition ont indiqué que le navire Safran 1 de longueur de 95 m a arraisonné dans le port d’Ashdod israélien la dernière fois le 12 janvier de l’année en cours.

 

Le quotidien israélien Yediot Aharonot a révélé que le fils du Premier ministre turc Recep Tayep Erdogan a signé des transactions avec Israël dans les trois dernières années.

Qualifiant cette information d’embarrassante pour Erdogan, le quotidien a cité les révélations de sources de l’opposition turque selon lesquelles le fils d’Erdogan, Ahmad Borak Erdogan, propriétaire de la compagnie MB pour le transport maritime, possède deux navires commerciaux qui faisaient la navette entre les ports de Turquie et d’Israël pour transporter les marchandises.

Se référant aux révélations des autorités portuaires turques, les sources de l’opposition ont indiqué que le navire Safran 1 de longueur de 95 m a arraisonné dans le port d’Ashdod israélien la dernière fois le 12 janvier de l’année en cours, soit trois mois avant la fin de la crise israélo-turque.    

L’adjointe du chef du bloc parlementaire CHP, Amina Loker Tarhane, a attaqué le Premier ministre turc dans une conférence de presse à Ankara, pour sa politique de double mesure.  

«Est-ce que votre fils est exempté de l'embargo commercial sur Israël? Est-ce une mesure morale? Quelle est l’ampleur des échanges commerciaux avec Israël grâce au navire appartenant à votre fils? , a-t-elle demandé à l’adresse d’Erdogan.

Commentant cette nouvelle, le Yediot Aharonot a rappelé que même lorsque la crise entre les deux pays était à son apogée, « le commerce s’est nettement amélioré et a atteint près de 4 milliards de dollars, soit une hausse de 30% ».