26-02-2024 11:30 PM Jerusalem Timing

Bahreïn: le domicile de la plus haute référence religieuse attaqué par le régime

Bahreïn: le domicile de la plus haute référence religieuse attaqué par le régime

Arrestation d’un non-voyant et de 15 citoyens dont un enfant.

Bahreïn: domicile de cheikh Issa KassemDes dizaines de militaires ont pris d’assaut ce vendredi le domicile du président du Conseil islamique des Oulémas à Bahreïn, Cheikh Issa Kassem.

Les soldats, appuyés par des mercenaires encagoulés ont terrorisé les femmes et les enfants et endommagé la maison de M.Kassem, située à Al-Deraz, à l'ouest de la capitale Manama, alors qu'il n'y était pas présent.

Bahreïn: domicile de cheikh Issa KassemSuite à cette incursion, les membres du Conseil islamique des Oulémas se sont réunis dans une mosquée à Al-Deraz pour dénoncer ce crime et exprimer leur soutien à Cheikh Kassem.

De son côté, le groupe d’opposition al-Wefaq a imputé au roi Hamed ben Issa al-Khalifa la responsabilité de ce crime dangereux.

Le Wefaq a en outre réclamé des enquêtes internationales sur tous les crimes et les violations perpétrées par le régime bahreïni.

Arrestation d'un enfant et d'un non-voyant

Sur le terrain, les forces de l’ordre ont arrêté 15 citoyens dont un enfant lors des perquisitions dans les régions de Karzakan, Sahla, Sanabes, Maamir et autres. Les soldats ont tiré des gaz lacrymogène sur les domiciles afin d’interdire les citoyens de participer aux manifestations réclamant des réformes constitutionnelles dans ce petit royaume du Golfe.

Deux citoyens ont également été blessés par des tirs de chevrotine à Manama.

L’observatoire bahreïni pour les droits de l’Homme a pour sa part dénoncé l’arrestation du citoyen non-voyant Ali Abdallah Saad Ahmad. La fragilité de son état de santé n’a pas été prise en considération par les forces de l’ordre.