20-06-2021 10:24 PM Jerusalem Timing

Nous les chiites ne renoncerons jamais à la Palestine

Nous les chiites ne renoncerons jamais à la Palestine

Le secrétaire général du Hezbollah a rappelé tant à ses adversaires qu’à ses alliés que la lutte contre le projet sioniste dans la région est un priorité pour le Hezbollah .

Encore une fois, le secrétaire général du Hezbollah , Sayyed Hassan Nasrallah a créée la surprise en participant personnellement et physiquement à la célébration de la Journée d’al-Qods , prévu le dernier Vendredi du mois de Ramadan !


Son message était double : d’une part par sa présence physique parmi ses partisans où  son éminence a tenu à souligner l’importance de la cause palestinienne et d’al-Qods. Et d’autre part à travers son discours, où il a rappelé à ses adversaires comme à ses alliés  les priorités du Hezbollah : la résistance contre l’occupation israélienne, la lutte contre le projet sioniste dans la région, la cause palestinienne et sauver al-Qods.

 

Principales idées de son discours:

Le 7 août 1979 l’imam Khomeini a invité les peuples  du monde et les musulmans à  célébrer le dernier vendredi du mois de Ramadan comme  la Journée mondiale d’alqods.

Le but de cette journée étant de garder la cause palestinienne et alQods vivante dans la mémoire des musulmans pour sauver alqods et la Palestine du projet sioniste destructeur et aussi pour attirer l’attention sur ce qui se passe  en Palestine,  sur ce qu’endurent  les palestiniens comme occupation ,siège, agressions , assassinats et persécution.

Aujourd’hui,  nous avons plus que jamais besoin de célébrer cette journée.  Et vous avez répondu à l’appel de votre Imam Khomeini, vous êtes venus malgré la soif, la chaleur..

La Palestine, la cause de tous les Arabes et Musulmans

Plus que jamais, en ce jour nous devons souligner que la Palestine n’est pas seulement l’affaire des Palestiniens, la Palestine dont nous parlons est toute la Palestine , de la mer jusqu'au fleuve, c’est celle-là qui doit retourner  au peuple palestinien, et aucun roi, aucun dirigeant, aucun état, aucun gouvernement, aucun cheikh aucun sayed ne devrait en aucun cas renoncer à aucun grain de sable de la Palestine, à aucune seule goutte d’eau de la Palestine ou de son pétrole, sachant maintenant qu’elle a du pétrole.

Ce droit à la Palestine doit être proclamé en ce mois de Ramadan.

Quand l’imam Khomeini a qualifié l’entité sioniste de cancer, il s’agissait de la  parfaite qualification , car le cancer se répand dans tout le corps et la seul solution contre le cancer c’est de le déraciner.

L’entité sioniste n’est pas seulement un danger pour la Palestine , elle est un danger énorme pour  tous les peuples de cette région, sur ces richesses , son économie, sa sécurité. Elle est un danger pour la totalité du monde arabe, et pour la totalité du monde islamique.

Israël, un danger national

Certains pensent que l’éradication de l’entité sioniste est une question qui ne concerne que la Palestine, que cette élimination ne sert que l’intérêt de la Palestine, mais nul ne peut nier ce que représente ce danger aujourd’hui sur toute la région. Israël est un danger nationale pour chaque Etat.

Il est un danger pour la Jordanie et sa suppression sert l’intérêt national de la Jordanie, elle est un danger pour la Syrie et son élimination sert l’intérêt national de la Syrie, il est un danger pour le Liban et sa suppression sert l’intérêt national du Liban.

Celui qui lutte contre le projet sioniste où qu’il soit, défend en fait son pays, son peuple, sa dignité et l’avenir de ses enfants.

La Palestine et alQods sont une  responsabilité générale et publique pour tout palestinien,  pour tout musulman dans la nation , pour tout musulman à travers le monde, pour tout homme digne.

La Palestine: la priorité des priorités

Il s’agit d’une cause humaine par excellence. Certes le degré de responsabilité dépend  des capacités de chacun  et diffère d’un cas à l'autre, toutefois il y a un minimum de responsabilité comme la position politique ou le soutien économique, le minimum c’est de ne pas reconnaître Israël, de ne pas reconnaître son existence.

Le combat ou la lutte contre le projet sioniste, ce projet qui occupe  la Palestine et des territoires arabes est la priorité des priorités. Si nous avions  lutté depuis le début  contre ce projet nous ne serions pas arrivés là, nous aurions évité toutes ces souffrances, ces guerres et ces complots dirigés contre la région.

Inventer d'autres ennemis

Malheureusement, il y a des Etats qui s’emploient à détourner l’attention des peuples arabes et musulmans de cette priorité,  ils les poussent vers d’autres directions, ils leur inventent d’autres problèmes, d’autres conflits..

Ainsi, dans le passé ils ont amplifié la  menace communiste : pour ce faire,  ils ont payé des millions de dollars, ils ont employé toutes les formes de médias, ils ont créé des guerres comme la guerre en Afghanistan où des centaines de personnes sont venues de notre région pour mourir dans une guerre qui n’est pas la leur alors qu’ils auraient dû lutter en Palestine contre l’occupation israélienne.

Cela dit, je ne remets pas en question la légitimité de la lutte contre toute occupation étrangère mais je parle de priorité.

L'ennemi perse inventé

Et après la dissolution de l’union soviétique, ils nous ont créé de toute pièce un nouvel ennemi : ils l’ont d’abord appelé l’ennemi perse.

Au début, ils ont évité de parlé de chiites ou de menace chiite, ils se sont employés à diaboliser la république islamique d’Iran, et pour ce faire ils ont dépensé des millions de dollars, ils ont provoqué une guerre contre l’Iran,  ils ont organisé des conférences, ils ont préparé des équipes médiatiques pour faire croire aux peuples arabes que le véritable ennemi est l’Iran et non pas Israël !

La menace chiite inventée

Faute de réussite, ils ont alors décidé de créer un autre ennemi : la menace chiite .. Par Dieu, montrez-moi où se trouve la menace chiite ? Ils sont parvenus à planter dans le cerveau des peuples arabes l’idée que la menace chiite représente un danger pire que celui de la menace sioniste ?!

Et pour ce faire, ils ont employé toutes les chaînes satellitaires arabes  pour diaboliser les chiites, pis encore ils ont « connfessionalisé» tous les conflits ou les rivalités politique ou économique ou idéologique  de la région. Ainsi, en Egypte , le peuple est profondément divisé, il s’agit d’un conflit politique mais on cherche à lui donner une coloration confessionnelle, au Yémen aussi le conflit est politique  mais on veut en faire un conflit communautaire, de même en Libye ..

Oui dans un pays multiconfessionnel, il est facile d’entraîner des  conflits politiques  en des conflits confessionnels en ouvrant de vieilles blessures ou en cherchant dans les archives de l’histoire pour allumer le feu de la haine confessionnelle. Comme en Syrie ou en Irak ou au Liban sachant que ces pays jouissaient d’une cohabitation et d’une convivialité multiconfessionnelle  riche d’exemples.

Pointer du doigt les véritables ennemis

Il est de notre responsabilité de faire savoir aux peuples de la région qui sont ceux qui cherchent à détruire cette région, il est temps aux peuples de pointer du doigt qui est l’ennemi, le comploteur, il est temps de nommer les Etats qui soutiennent ce projet sioniste destructeur,  démolisseur, dévastateur, dirimant, exterminateur, nuisible !Il est temps de pointer du doigt qui soutient les mouvements et les organisations takfiris responsables de tout ce bain de sang qui coule dans la région !

Nous appelons tous les peuples de la région, tout les responsables politiques , tous les Etats à régler les conflits par le dialogue politique et de mettre un terme à ce bain de sang . Regardez ce qui se passe en Somalie, en Afghanistan, en Syrie et ailleurs,  là où il y a des takfris il y a du sang !

Saboter ce projet

Nous, à Hezbollah, nous les partisans du dialogue, nous qui cherchons les points communs pour trouver un terrain d’entente, nous suggérons d'ajourner nos conflits,  de mettre de côté nos divergences et nos différends,  car les rivalités  d’aujourd’hui ont atteint un degré de danger dévastateur. Auparavant, les conflits menaçaient  l’économie ou perturbaient la sécurité, mais aujourd’hui les conflits sont devenus destructeurs. Ils sont nourris par la haine confessionnelle et donc il convient de s’interroger vers où ce chaos va-t-il nous mener ? Vers où cette folie meurtrière va-t-elle nous conduire ?

C’est pourquoi, nous devons multiplier nos efforts pour saboter ce projet destructeur dirigé contre notre région et lui affliger une défaite cuisante et je vous assure nous sommes capables de le faire, nous pouvons détruire ce projet par la grâce de Dieu.

A Hezbollah,  nous réitérons notre engagement  à la cause palestinienne, à alQods, à la lutte contre ce projet, et c’est là notre problème avec nos ennemis et aussi nos amis qui nous reprochent cet engagement mais qui nous comprennent.

Le Hezbollah restera aux côtés de la Palestine, de la résistance palestinienne, voire il est attaché à préserver ses relations avec toutes les factions de la résistance palestinienne ; car nous sommes les partisans des dénominateurs communs et nous partageons ce point commun avec elles à savoir la Palestine et donc, tout différend ou divergence politique est mis de côté. La priorité est accordée à la Palestine.

En cette journée d’alqods, je tiens à remercier la république islamique d’Iran et la Syrie pour avoir permis la réalisation de victoires contre le projet sioniste, pour leur soutien à tous les mouvements de la résistance !

Notre résistance restera alerte, alarmée et toujours prête à affronter n’importe quel danger ou défi dans le but de protéger notre pays, et notre peuple, elle saura faire face  aux côtés de l’armée libanaise à tout danger, cette armée à qui nous adressons notre plus haut salut à son commandement, à ses soldats, à ses blessés et ses martyrs.

Aussi, nous saluons l’imam de la résistance, l’imam Moussa Sadr qui a ouvert la voie de la lutte contre le projet sioniste, et nous appelons les nouvelles autorités libyennes à assumer leurs responsabilités  dans  l’affaire Moussa Sadr.

Nous, les chiites 
 
Un dernier point, je sais que nous faisons l’objet de beaucoup de provocations confessionnelles c’est pourquoi permettez-moi de m’exprimer en tant que chiite .

Depuis un certain moment, les insultes et les injures qu’on adressait aux chiites dans les médias ou dans certaines mosquées ont pris aujourd’hui une tournure dangereuse.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’insultes mais d’agressions à la roquette, d’attentats , d’explosions à la bombe..
 
Le but est de pousser les chiites à abandonner la cause palestinienne, de les pousser à haïr les palestiniens..Le but est de pousser les chiites à sortir de l’équation arabe, et même si les chiites constituent une minorité, il n’empêche qu’ils sont efficaces et ont  un rôle influent dans l’équation des forces arabes.

Nous répondons  aux Etats-Unis et aux Britanniques qui sont réputés pour ce genre de complot  et aussi à certains pays arabes et à tous les ennemis et les amis : nous, les chiites de Ali Bin Abi Taleb (P) n’abandonerons jamais la Palestine ni les Palestiniens ni la cause palestinienne ni alQods.

Appelez-nous  Rafidas ( renégateurs) , appelez-nous  terroristes, appelez-nous criminels, tuez-nous sur les portes des mosquées, persécutez-nous sous chaque pierre, nous les chiites de Ali Ben Abi Taleb (P), resterons aux côtés des Palestiniens.

Cela est un fait, une vérité que nous avons baptisé avec notre sang. Nous avons grandi avec la cause palestinienne, nous l’avons mêlée à notre chair, à notre corps et à notre sang , nous avons offert nos êtres les plus chers en martyre pour cette cause noble, et donc à Hezbollah nous allons continuer à assumer  nos responsabilités envers cette cause!

Le  Hezbollah, ce parti chiite, duodécimains n’abandonnera jamais la Palestine.

 

Fin