06-07-2022 12:24 PM Jerusalem Timing

Le petit Assad invite les USA à bombarder la Syrie

Le petit Assad invite les USA à bombarder la Syrie

"Vous ne pourrez jamais briser notre résistance".

Le petit Assad, du prénom Hafez n’est autre que le fils aîné du président syrien Bachar el-Assad, lequel fait l’objet de tentatives de renversement de la part des Occidentaux et des monarchies pétrolières arabes en raison de son adhésion à l’axe de la résistance au Moyen orient.

«Je veux juste qu'ils nous attaquent le plu tôt possible, parce que je veux qu'ils fassent une erreur énorme de déclencher quelque chose dont ils ne savent pas quelle sera sa fin », a-t-il écrit sur son compte Facebook , puis repris par le magazine britannique The Independant.

Et d’ajouter : «  ils prétendent soutenir la révolution alors que ce sont eux qui l’ont fabriquée de toute pièce ... Pire encore, ils accusent l’armée de les tuer, ils accusent les hommes qui se mettent en danger pour nous protéger, qui meurent pour notre salut...

Hafez al-Assad décrit l'armée américaine de « lâche malgré ses nouvelles technologies, et qui se prétend être libératrice ", assurant qu’en cas d'invasion terrestre de la Syrie, les forces occidentales " ne pourront jamais détruire les poches de résistance, que nous sommes, car nous sommes nés pour combattre et résister ». et de conclure : «  la victoire sera de notre for »...

Le quotidien américain New York Times a noté plusieurs détails dans le profil Facebook qui suggèrent qu'il peut être authentique. Tout d'abord, le propriétaire du compte, dit fréquenter l'école Montesorri à Damas, un détail de la vie de famille Assad qui a été rapporté par le magazine Vogue dans un portrait  de la femme de Bachar al-Assad en Février 2011.

Deuxième détail prouvant qu’il s’agit bien du site du fils du président syrien, de nombreux « j’aime » ( Like) et commentaires qui apparaissent sur la page semblent avoir été écrits par les enfants et les petits-enfants des hauts responsables du régime syrien.

  "Parmi eux se trouvent les comptes qui appartiennent apparemment à deux enfants du vice-président adjoint Mohammed Nassif Khierbek, Ali et Sally, et à trois enfants d'un ancien ministre de la défense, Assef Shawkat, tué dans un attentat en Juillet 2012", aecrit le journal.

Certains commentaires postés comprennent : "Tel père, tel fils! Bien dit futur président! ", et" Très bien dit .. Que Dieu protège la Syrie et aussi longtemps que nous avons cette foi [sic] la victoire sera de notre for".

En cliquant sur les profils de personnes qui ont laissé ces observations, il se révèle qu’ils sont authentiques: beaucoup ont été créés il y a plusieurs années et ont plein d'histoires de photos téléchargées, aime, et d'autres activités Facebook.