07-10-2022 08:56 AM Jerusalem Timing

BlackWater aux Emirats

BlackWater aux Emirats

À l’ère des révoltes arabes, 800 mercenaires étrangers seront chargés d’affronter les menaces aussi bien internes qu’externes qu’encourt ce régime caduc. Ils seront payés grâce aux millions des pétrodollars.

Les Emirats arabes unis ont recruté les  services de la société sécuritaire américaine controversée Blackwater. Sa mission étant de former une force de frappe de 800 mercenaires chargés « de protéger le pays contre les attaques terroristes, de faire face à la menace iranienne, et de réprimer les mouvements de contestations internes ».

Selon le New York Times, qui affirme avoir obtenu ses informations de la part de responsables américains, cette société privée américaine dirigée par le l’ancien « marines » et milliardaire Eric Prince et qui a été épinglée pour se méthodes violentes en Irak s’est installée depuis l’an dernier aux Emirats après des remous avec la justice américaine.

Elle devra percevoir la somme de 529 millions de dollars pour protéger les installations de pétrole à Abu Dhabi, et les gratte-ciel.
Les mercenaires formés entre autre de Colombiens et de Sud-africains sont entrés aux Emirats sous le statut d’ouvriers de construction et entrainés sur place, dans la base militaire de l’émir Zayed.

Le journal américain affirme que ce n’est pas la première fois que cette principauté pétrolière demande l’aide de sociétés américaines.  Il cite la société de consultation sécuritaire dirigée par Richard Clark, qui offrait ses services pour les deux précédents présidents américains et qui percevait des milliards de dollars de la part des émiratis pour seulement leurs apprendre à protéger  leurs installations et leurs infrastructures .