27-11-2022 12:49 AM Jerusalem Timing

Irak: 315 terroristes liquidés dans trois provinces

Irak: 315 terroristes liquidés dans trois provinces

L’EIIL et l’armée de Naqshbandi formeront un commandement uni. La ville stratégique de Tal Afar reprise par l’armée.

« Plus de 315 terroristes ont été tués dans les trois provinces d’Al-Anbar, de Diyala et de Salaheddine », a-t-on appris du porte-parole du commandant en chef des Forces armées irakiennes.

Lors d’une conférence de presse, le porte-parole du commandant en chef des Forces armées irakiennes, Qassem Ata, a déclaré que les forces de sécurité avaient réussi à arrêter neuf terroristes, déguisés en femmes, qui se dirigeaient vers la région d’Al-Azim.

Il est à noter que 2 millions de personnes se sont déjà portées volontaires à l’appel de mobilisation lancé par les dignitaires religieux pour défendre l’unité de l’Irak face à l’avancée des takfiristes de l’EIIL, soutenu par l’Arabie saoudite.

L’EIIL et l’armée de Naqshbandi formeront un commandement uni

Par ailleurs, l’EIIL et l’Armée de Naqshbandi (groupe extrémiste dirigé par le vice-président à l’époque de Saddam Hussein, Ezzat Douri) ont décidé lors d’une réunion de former un commandement uni en Irak.

Selon la chaîne de télévision panarabe Al-Mayadeen, les commandants du groupe de l’EIIL et de l’Armée de Naqshbandi ont participé à une réunion conjointe au sud de Mossoul.

Conformément à cette source, les deux parties ont pris les décisions suivantes: la formation d’un commandement militaire uni sous la direction de Ezzat Al-Douri.


Le transfert de 5% des véhicules militaires saisis auprès de l’armée irakienne en Syrie.

La poursuite du combat armé jusqu’au dernier souffle ou la fuite vers la Syrie.

La ville stratégique de Tal Afar reprise par l’armée

Sur le terrain, les forces de sécurité irakiennes, appuyés par les tribus ont repris le contrôle total de la ville stratégique de Tal Afar au nord ouest de la province de Ninive.

Les forces de l'armée et de sécurité irakiennes ont progressé à Tal Afar, à 70 du nord ouest de Mossoul, éliminant les poches terroristes et liquidant quelques 300 d'entre eux.

L’EIIL avait annoncé s'être emparé de la ville, une nouvelle reprise par des agences de presse occidentales.

 

Avec Irib