01-10-2022 02:39 AM Jerusalem Timing

Daesh se prépare à la bataille de la Méditerranée... avec des armes américaines!

Daesh se prépare à la bataille de la Méditerranée... avec des armes américaines!

le journaliste britannique Robert Fisk supçonne l’opposition syrienne "modérée" d’avoir vendu des armes US à Daesh.

L’armée syrienne déployée sur les collines du nord Est de Lattaquié est la cible d'attaques quotidiennes aux missiles de la part des forces de l’opposition armées, soutenues par des combattants affiliés au groupe terroriste de l’Etat islamique (Daesh).

Des officiers syriens, dont des parachutistes, ont révélé au journal britannique Independant qu’un changement est survenu au niveau de l’armement et de l’équipement de l’opposition syrienne, après le contrôle par Daesh de la ville irakienne Mossoul.

Ces officiers ont aussi fait état de changements au niveau des communications sans fils entre leurs ennemis tchétchènes, turkmènes et arabes.

Des rapports de presse soulignent que l’unification d’un groupe de factions armées sous la bannière de « la brigade de Sahel (le littoral) » démontre sans aucun doute que les miliciens influencés par Daesh comptent progresser vers le littoral de la Méditerranée, à 8 miles seulement de ces groupes.

Selon le journaliste britannique Robert Fisk, « une grande bataille est en cours de préparation dans ces montagnes couvertes de pins ». 

Pour leur part, les soldats syriens s’attardent sur les missiles à guidage thermique sophistiqués utilisés par les combattants de l’opposition qui mènent des attaques de reconnaissance afin de tester leur défense.

Un soldat a exposé une vidéo montrant des miliciens de l’opposition en train de tirer des missiles à guidage thermique contre une caserne militaire dans le village syrien Qastal Maaf, en septembre dernier. Ses éclats ont clairement montré le nom de la compagnie américaine qui a fabriqué ledit missile ainsi que son code.

Fabriqué par la société "Eagle Baishe", le projectile porte une importante quantité d'hélium, et sur lequel figure un avertissement: "contient 6400 de BSIJH fortement explosif, et dont la loi fédérale interdit tout transfert. Toute infraction aux avertissements coute 25.000 dollars et 5 ans de prison."

Les Syriens assurent ne pas savoir comment ces armes sont parvenues entre les mains de Daesh. 

Le code complet du missile est le suivant: DOT-E7694 NRC6400/11109/M1033 79294 ASSY 39317 MFR 54080.

De plus, un autre missile a été tiré le 4 octobre dernier. Il porte une batterie de type :  32964 Battery thermal MFG DATE 12/90 LOT No (indecipherable numeral then 912 S/N 005959).

Et Fisk de s’interroger: “Comment cette arme est tombée entre les mains mains des islamistes ? Est-ce à travers le marché mondial des armes ou par le biais des opposants « modérés » qui ont reçu des armes US et les ont ensuite vendues à Daesh ? ».

Par ailleurs, les soldats syriens remarquent que les combattants utilisent des roquettes antichars pour la première fois, et des roquettes d’une portée de 5 km. Ils rapportent que les voix détectées via les appareils de communication sans fil reviennent à des Egyptiens, Libyens, Tunisiens, Marocains et des miliciens du Golfe.

Enfin, les forces syriennes ont souligné la présence d’une force turque imposante tout au long de la frontière nord avec la Syrie, en train de construire des renforts en ciment sur le mont Aqra.


Sources: assafir, the independant