27-09-2022 07:17 AM Jerusalem Timing

5ème jour des manœuvres iraniennes: « tous les objectifs atteints »..

5ème jour des manœuvres iraniennes: « tous les objectifs atteints »..

En images..

Le contre-amiral Habibollah Sayyari a déclaré que « les manœuvres baptisées Mohammad le Messager d'Allah (qu'Allah le bénisse, lui et sa famille) qui ont lieu  dans le sud-est de l'Iran ont atteint tous les objectifs définis, soulignant que toutes les unités militaires ont exécuté  leurs missions  avec succès » a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Au cinquième jour des manœuvres militaires d'envergure que l'Iran mène sur une vaste zone de 2.2 millions mètres carrés dans le sud et le sud-est du pays, les missiles  Noor et Nasr ont été testés avec succès.

En effet, les batteries de missiles  "Velayat" ont tiré des missiles sol-mer Noor et Nasr conçus par les ingénieurs de l'industrie de la défense iranienne et ont réussi à détruire avec succès des cibles maritimes.

Des hélicoptères  de type SH3D chasseurs d’engins sous-marins ont participé aux exercices pour identifier et localiser les cibles ennemies dans les localités du sud de l'Iran.

Pour la première fois, ces hélicoptères ont procédé au tir de torpilles contre des cibles sous-marines.

La 32ème flotte de la marine iranienne composée du destroyer Jamaran et du navire ravitalleur Bouchehr ont activement pris part aux exercices pour assurer la sécurité de la zone située dans le nord de l'océan indien et du golfe d'Aden et  ce dans l'objectif de sauver un pétrolier pris dans des combats fictifs contre des pirates à l'entrée de Bab el Mandeb.

Mais encore..

Des avions de chasse de type "Sukhoi 24" ont pour la première fois détruit des cibles marines mobiles  avec des missiles de type Maverik ( revus et corrigés par les ingénieurs militaires iraniens) et se sont ravitaillés en plein vol..

Les Maverik sont des missiles air-mer,  d’une haute précision, équipés  de caméras de surveillance et peuvent être utiliser dans le mauvais temps , efficaces pour frapper des cibles de grande dimension et relativement éloignés.

Il convient de préciser qu’à ce stade des manœuvres, les navires militaires lourds, les sous-marins de type "Tariq" et les vedettes ultra-rapides avaient pour mission de planter des mines dans la mer d'Oman ainsi que dans la zone des manoeuvres.

La Marine iranienne a procédé par la suite à retirer ces mines  à l’aide de dragueurs de mines tandis que des hélicoptères assuraient la réouverture  des routes de navigation et  la sécurité des navires commerciaux et des pétroliers.  L’opération de déminage maritime a eu lieu grâce a un système moderne de déminage conçu localement.

Dans un entretien avec le correspondant d’alAlam, l’amiral Ismailien, commandant de ces  opérations de déminage a souligné que "ces opérations ont réussi grâce à un nouveau système de liaison et de communication  d’hélicoptères permettant de détecter les mines marines et de les faire exploser à travers  des ondes électromagnétiques et sonores; également il permet  le déminage de la plage et peut être  utilisé en période de guerre et de paix. "

Enfin, la défense aérienne iranienne a aussi réussi avec succès ses missions de supervision et de contrôle de l'air , notamment assurer la sécurité des  hélicoptères lors du transport  d'important troupes et du matériel militaire afin d'éviter une confrontation avec des avions ennemis et leur trouver une trajectoire de vol sûre.