16-06-2021 11:30 PM Jerusalem Timing

Préparatifs israéliens pour un nouveau round de violence en Cisjordanie

Préparatifs israéliens pour un nouveau round de violence en Cisjordanie

"Il serait difficile de combler les lacunes entre la situation sécuritaire relativement stable et la situation politique fragile en Cisjordanie", estime un journal israélien.

L’armée israélienne s’apprête à la possibilité de l’explosion de la situation entre Palestiniens et Israéliens en Cisjordanie dans les mois prochains.

Selon le journal Israël Today, citant des sources proches du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, « le commandement central mène des exercices et se dote des équipements nécessaires pour faire face à cette menace ». Le commandement central de l’armée israélienne est responsable de la région de la Cisjordanie occupée.

Israël a détecté « une hausse des activités terroristes en Cisjordanie avec l’implication d’éléments du Hamas, par le biais du dirigeant du mouvement Salah el-Arouri présent en Turquie », a précisé le journal. 

Et d’ajouter que le Fatah et le jihad islamique ont multiplié leurs activités dans la même région, estimant qu’Israël ne peut prévoir à l’heure actuelle la nature du nouveau round de la violence.

Selon Israël Today, « les craintes d’une explosion de la situation en Cisjordanie sont dues aux relations politiques tendues entre Palestiniens et Israéliens, à la possibilité du recours palestinien à la Cour pénale internationale et au gel israélien du transfert des fonds aux Palestiniens ».

Citant des responsables israéliens, le même journal indique que le président palestinien Mahmoud Abbas a un grand intérêt de maintenir la stabilité dans la région, mais avec le temps, il serait difficile de combler les lacunes entre la situation sécuritaire relativement stable et la situation politique fragile ».

Le membership de la Palestine à la Cour pénale internationale devient effectif le premier avril prochain. Le gouvernement sioniste craint que l’Autorité palestinienne ne porte plainte contre des responsables israéliens pour crimes de guerre.
Les pourparlers israélo-palestiniens ont été suspendus il y a un an sans aucun indice sur une possible reprise à la suite de la réélection de Netanyahu dans les élections parlementaires.

Par ailleurs, des responsables militaires israéliens estiment que la détention des fonds d’impôts pourra provoquer une explosion de la violence.

Traduit du site al-Akhbar