29-01-2023 05:17 PM Jerusalem Timing

Raad-TSL:Ils ont tout essayé pour vaincre la résistance

Raad-TSL:Ils ont tout essayé pour vaincre la résistance

Il est facile pour celui qui a supporté votre guerre mondiale de 2006 de tenir bon face à cet acte d’accusation.

Le chef du bloc parlementaire du Hezbollah, le député Mohammad Raad, a affirmé que l’acte d’accusation du TSL vise à « provoquer la résistance en lui faisant assumer la responsabilité d’un crime commis au Liban, et ce alors même que la résistance est celle qui a été le plus lésée par les conséquences de ce crime ».

«  Nul besoin de philosopher et de théoriser sur les raisons pour lesquelles la résistance est visée, à travers cet acte d’accusation », a ajouté M. Raad qui s’exprimait dimanche au cours d’un meeting, au sud Liban.

« Ils ont tout essayé pour vaincre la résistance, sans succès. Ils ont essayé par le biais des escarmouches et de la guerre, ou encore en ternissant l’image de la résistance par les rumeurs. Ils ont tenté de la noyer par le pouvoir et les pressions économiques et financières contre elle. Ils ont essayé par la menace, par l'infiltration ou en essayant de la charmer à travers les promesses.
L’opération de séduction a été menée par plus d’une partie internationale envoyée par l’administration américaine », a noté M. Raad.


Propositions et promesses américaines


Parmi les propositions américaines, il a cité le fait d’ « d’oublier Jérusalem et le peuple palestinien, de renoncer à libérer les territoires libanais occupés, de laisser la Syrie, Israël, et le monde arabe régler le problème des territoires occupés par la diplomatie et les négociations ».

En échange, a-t-il dit, Ils (les Américains) ont promis de « nous garantir les sommets du pouvoir au Liban ». « Cependant, toutes ces données, ces menaces et ces cartes utilisées pour faire chuter la résistance et ses armes n’ont servi à rien. Il ne reste plus que la carte de la mobilisation internationale », a-t-il souligné.


Il est facile pour celui qui a supporté votre guerre mondiale de 2006 de tenir bon face à cet acte d’accusation

Revenant à l’acte d’accusation, M.Raad a affirmé qu’il « ne vaut pas l’encre qui a servi pour son écriture » et qu’il « vise à mobiliser l’opinion publique internationale et à monter les pays arabo-islamiques et l’Amérique latine et du Nord contre la résistance et le Hezbollah au Liban, dans l’espoir d’assiéger la résistance et de l’étouffer psychologiquement, politiquement, financièrement et socialement ».


« Mais il est facile, pour celui qui a supporté votre guerre mondiale de 2006, de tenir bon face à ce dernier mensonge qu’est l’acte d’accusation. Tout comme vos objectifs sont tombés durant la guerre de 2006, les effets de ce mensonge se retourneront contre tous ceux qui ont comploté avec vous dans la création des rumeurs, accusations, fausses allégations et notifications fabriquées de toutes pièces et sans fondement », a-t-il poursuivi, en allusion aux forces du 14 Mars.


«  À chaque fois que vous œuvrerez en vous dissimulant derrière l’acte d’accusation du TSL ou par le biais de ce dernier, nous continuerons à mettre la pression. Il est de notre droit de passer en jugement tous les faux témoins qui ont été injustes avec les quatre généraux durant trois ans, qui ont dupé l’opinion publique mondiale, libanaise et arabe, et qui ont accusé des pays frères, allant presque jusqu’à instaurer une hostilité entre le Liban et la Syrie en créant des accusations et en mentant. Ceux qui ont fabriqué ces accusations sont ceux qui ont fabriqué l’acte d’accusation, lequel vise à aboutir aux mêmes résultats mais à travers un nouveau style. Il échouera aussi. La résistance sait quelles sont les visées du complot fomenté par les services de renseignements internationaux, derrière lequel se cachent l’administration US et Israël. Nous ferons échec à tous les complots de ces services, par la force de notre éveil, de notre foi, de notre détermination, de notre confiance, de notre peuple et de notre confiance en Dieu », a conclu M. Raad.

Orient Le Jour