16-06-2021 11:08 PM Jerusalem Timing

Impuissant face aux jeunes palestiniens, Israël prétend démanteler des cellules!

Impuissant face aux jeunes palestiniens, Israël prétend démanteler des cellules!

Le Hamas a démenti les allégations sionistes.

Depuis trois mois -- date du dernier soulèvement populaire palestinien dans les territoires occupés par Israël-- les allégations israéliennes sur le démantèlement de cellules militaires palestiniennes en Cisjordanie occupée se sont répétées.
Ces accusations constituent un signe sur les craintes sécuritaires israéliennes face au  retour du spectre des opérations militaires (ou martyres) dans le cœur des territoires occupés et les colonies sionistes. 

Le dernier rapport des renseignements israéliens évoque le démantèlement il y a deux jours d’une cellule appartenant au mouvement Hamas dans les régions Aboudiss et Bethléem. Cette annonce survient alors que les opérations individuelles palestiniennes se multiplient et que les services sécuritaires israéliens ont échoué dans leur découverte précoce. 

Quant au public israélien, il affiche son exaspération face à la poursuite de ces opérations individuelles. Ceci a poussé un dirigeant sécuritaire israélien à admettre la difficulté de stopper ces opérations, malgré le déploiement massif de l’armée et de la police sur les différentes lignes de démarcation, et les mesures draconiennes sur les barrages. 

Le Hamas rejette les mensonges israéliens

De retour à la prétendue cellule démantelée du Hamas, composée selon les services de renseignements israéliens de 25 jeunes palestiniens, dont la plupart de l’université d’alQods à l’est de la ville sainte occupée, l’un des dirigeants du mouvement Mouchir elMasri a qualifié les propos sionistes de mensongers, qui visent à justifier les crimes israéliens envers le peuple palestinien.

Selon lui, les dernières arrestations sont une preuve de la confusion et de l’incapacité sioniste face à l’intifada, avertissant les Israéliens contre tout acte belliqueux projeté contre Gaza.

Les renseignements sionistes accusent un certain Ahmad Azzam (24 ans) de Qalqilya, de diriger la cellule, à la demande du Hamas à Gaza. Un autre jeune, Hazem Sandouka, est accusé de se procurer des matières premières pour la confection de grandes quantités d’explosifs, et de recueillir des renseignements sur des sites militaires potentiels.

Les renseignements israéliens ont déclaré également le démantèlement d’une autre cellule du Hamas à Bethléem, qui projetait des attaques contre les Israéliens. il s’agit selon les allégations israéliennes d’Issa Chawkeh (19 ans), qui a recruté Mohammad Sarhan (20 ans) et Naïm Ali (19 ans).

Auparavant, l’ennemi a prétendu l’arrestation d’éléments du Jihad islamique, accusés de préparer une attaque d’envergure au sud de la ville d’al-Khalil. Deux autres cellules ont été démantelées à Ramallah, toujours selon les dires israéliens.    

Selon des observateurs palestiniens, l’intimidation sioniste vise à poursuivre la politique de la punition collective, des assassinats individuels et des exécutions barbares.

Et de prévoir que les jeunes palestiniens peuvent passer ultérieurement aux opérations organisées. « Aucune faction palestinienne n’a adopté la version israélienne, ce qui ouvre la voie à la fabrication de mensonges de la part de l’ennemi », estime l’expert militaire Wassef Oreikat.

 
   Traduit du site al-Akhbar