29-01-2023 05:08 PM Jerusalem Timing

S.Nasrallah: l’acte d’accusation du TSL ne comporte aucun indice direct

S.Nasrallah: l’acte d’accusation du TSL ne comporte aucun indice direct

Selon Sayed Nasrallah, cet acte d’accusation est une grande injustice exercée contre la résistance qui cherche à protéger le Liban et son peuple.

 

Dans un discours transmis en direct mercredi soir par la chaine de télévision AlManar, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah s'est exprimé via un écran géant devant un public de femmes venant de toutes les régions libanaises pour participer à l'iftar (la rupture du jeun) organisé par les comités féminins pour le soutien à la résistance islamique.

Voici les principaux points de son discours:

 

"Avant d'entamer mon discours, je voudrais remercier nos chères sœurs aux comités féminins venant de toutes les régions libanaises.   
C'est la résistance qui nous rassemble aujourd'hui. Pour cette raison, j'entre directement dans le cœur du sujet.

Je vais commenter en premier lieu la publication aujourd'hui du soi-disant acte d'accusation. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet.
Concernant le dossier de la résistance, plusieurs sous-titres sont liés ensemble: L'ampleur des sacrifices, l'ampleur des exploits, l'ampleur des complots visant cette résistance, et l'ampleur des espérances et des aspirations sur cette résistance.

 

L'ampleur des sacrifices

1- Dans toute l'histoire de l'humanité, la résistance ne peut réussir sans sacrifices. Lorsqu'un peuple veut récupérer sa terre, il doit présenter beaucoup de sacrifices. Je parle de toutes les forces et les factions de la résistance, pas seulement du Hezbollah, je parle des sacrifices de l'armée, des forces sécuritaires et du peuple libanais, des femmes, des enfants et des hommes, de tout le monde.

Quand on parle de sacrifices, on parle de milliers de martyrs, de blessés, de détenus, de dizaines de maisons et de champs détruits, on parle de grandes pertes économiques.

Nous devons nous rappeler que tous ces exploits n'étaient pas gratuits. Ils ont été réalisés grâce aux grands sacrifices. Il faut donc préserver cette victoire et ne pas la perdre, pour pouvoir estimer l'ampleur et la valeur des sacrifices. Quant à ceux qui ont enduré les souffrances, nous respectons tous leurs sacrifices.

Au Liban, en Palestine, en Irak et partout, nous sommes face à des sacrifices grandioses que nous devons respecter et nous avons une grande responsabilité pour les préserver.

L'ampleur des exploits

2- La résistance a pu réaliser des exploits nationaux et patriotiques, dont entre autre la libération de la terre sans aucune condition, l'expulsion de l'ennemi de notre territoire. Nous avons récupéré la majeure partie de notre terre, libéré nos détenus. Certes, il reste quelques détenus, mais ce dossier est toujours ouvert.

Nous avons également récupéré notre eau. Pour ces raisons, les exploits de la résistance ont acquis une dimension régionale. Parmi les exploits du trio de la résistance – peuple - armée, la protection du pays, la dissuasion de l'ennemi malgré ses convoitises, et dernièrement la protection des ressources pétrolières non seulement dans la zone économique du Liban, mais aussi dans toute la zone économique non controversée.

Les sociétés de forage ne peuvent venir explorer le pétrole sans que leur sécurité et leur protection ne soient garanties. Bref, pas de consensus dans la région aux dépens du Liban.

L'ampleur des complots

3- L'ampleur des complots contre la résistance. Les Israéliens, et dès les premiers jours, ainsi que les Américains ont fait tout leur possible, et dans l'avenir ils feront tout ce qu'il leur est disponible, sans scrupule. La faute de la résistance est d'avoir tenté de protéger sa terre et d'avoir réclamé et récupéré ses droits confisqués.

Cette résistance a fait face à la guerre psychologique à travers les menaces permanentes contre le Liban, à la guerre militaire aussi à travers trois guerres menées en 1993, 1996 et 2006. Les tentatives de l'isoler politiquement, l'assassinat de ses cadres, toutes ces tentatives ont échoué, nous ne pouvons pas abandonner cette voie après avoir présenté ce grand nombre de martyrs.
Ils ont toujours oeuvré pour ternir l'image de la résistance, et frapper sa crédibilité.

Mais ce qui se passe actuellement est différent. Ils ont en effet échoué à déformer l'image de la résistance. C'est ce que  démontrent tous les sondages effectués dans les pays arabes et dans les autres pays du monde.

Ce qui ce passe actuellement est un complot visant à porter atteinte au tissu humain et social au Liban et à préparer le terrain aux divisions confessionnelles et aux combats internes pour entrainer la résistance dans des guerres intestines.
C'est ce qui se passe actuellement. L'objectif est donc de frapper la résistance en frappant le tissu social au Liban. Mais nous sommes capables de le confronter comme nous l'avons fait auparavant.

C'est une grande échéance à laquelle nous pouvons faire face par notre prise de conscience.
On sait tous que le Liban est le pays des communautés mutliples, il est régi par celles-ci. Autant que la relation entre ces communautés est bonne et saine, autant que ce pays est capable de franchir les obstacles et de surmonter les crises.
Par contre, si les relations entre les communautés sont mauvaises et tendues, on ne peut point servir l'intérêt du pays.
Telle est la réalité au Liban, tout prend une dimension confessionnelle: le conflit politique, un simple incident sécuritaire. Tout est soumis à la logique confessionnelle.

Ce qui se passe vise à détruire les relations entre les communautés, à exacerber les antagonismes entre elles pour qu'il n'y ait plus de place au consensus, et parvenir en fin de compte à faire exploser le pays. Dans ce contexte, la résistance est particulièrement visée. 
Les forces de la résistance appartiennent en majorité à la communauté chiite, mais la majorité des Libanais la respectent, y voyant une cause nationale.

Ils ont essayé de saboter la relation entre les sunnites et les chrétiens, les chrétiens et les druzes.
Aujourd'hui ils tentent de saboter les liens entre les chiites et les sunnites, les chiites et les chrétiens et les chiites et les druzes. Ils veulent construire des barrages en prélude à la destruction du pays à plus grande envergure.

Le TSL manque de crédibilité et d'expertise

Au sujet de l'acte d'accusation, le TSL œuvre pour accuser le Hezbollah. Ils ont accusé quatre combattants, ils ont publié aujourd'hui le texte de la majeure partie de cet acte. Je disais à mes frères au Hezbollah: s'ils sont vraiment intelligents, ils ne publieront pas le texte parce que lorsque l'acte d'accusation est révélé, tout le monde réalisera le manque de crédibilité et de logique de ce TSL.

Je conseille aux gens de lire cet acte d'accusation composé de 45 pages. On sait que l'autre camp ( celui du 14 mars) va saluer la crédibilité et l'objectivité de l'acte d'accusation, pourtant on est certain qu'ils ne vont pas lire ces 45 pages.
Concernant ce qui a été publié aujourd'hui, je vous dis que ceci démontre la véracité de tout ce que nous avons dit sur le manque de crédibilité de cette enquête, sur son manque de transparence, à travers les fuites publiées dans la presse israélienne, arabe et canadienne.

J'appelle les Libanais à rechercher les articles de Der Spiegel, les reportages de CBS et d'autres articles à  ce sujet pour les comparer au contenu de cet acte.
Donc Bellemare mentait tout le temps lorsqu'il rejetait tout propos sur les fuites. Ceci démontre que l'enquête n'est pas secrète.

2- Quand on lit le texte en entier, on ne trouve aucun indice direct.
3- l'acte d'accusation se base seulement sur les communications téléphoniques. Il évoque seulement des faits de coïncidence. Il se base sur quelques analyses et constatations. Il utilise fréquemment des expressions telles que: "il est possible", "on peut supposer que"…

L'indice des communications n'est pas valable 

Au sujet des communications, l'année dernière nous avons démontré que les Israéliens manipulaient et pouvaient fabriquer des contacts téléphoniques fictifs, à l'insu des personnes concernées. Nous avons tenu plusieurs points de presse, nous avons fait appel à des experts. Les interrogatoires avec les collaborateurs aussi ont démontré l'ampleur de cette manipulation. Tout ceci nous pousse à rejeter les indices des communications.

Ce qui est mentionné dans l'acte n'est pas une preuve, tel est l'avis de grands experts dans ce domaine.
Ce texte qui se base sur des constats et des analyses nous assure que ce qui se passe est une forme d'oppression à notre égard. Les combattants qui sont pointés de doigt sont accusés injustement.

Nous allons lire profondément et analyser encore plus le texte de l'acte d'accusation, c'est ce que nos frères au Hezbollah vont faire dans les prochains jours.
Il est clair qu'il existe des efforts depuis 2006 visant à saboter les relations sunnites-chiites. On ne parle plus du martyr Rafic Hariri, mais de dizaines de blessés et d'endommagés.

Au lieu d'accuser Israël dans le meurtre de George Hawi, on a accusé des innocents, pourtant c'est Israël qui cherchait à l'assassiner depuis de longues années pour son rôle et son poste dans les rangs de la résistance.

L'explosion à Anthélias

Autre indice : l'explosion à Anthélias. Deux jeunes hommes se sont disputés sur une affaire financière et ont été tués dans l'explosion d'une bombe. Les dépouilles étaient encore par terre alors que les médias et les personnalités des 14 mars ont commencé à raconter que ces deux jeunes hommes tentaient d'implanter une bombe pour déstabiliser la sécurité des régions chrétiennes. Pouvez-vous me dire quel en est l'objectif?

 D'aucuns ont parlé ouvertement du rôle du Hezbollah et ont lié toute cette question à la sécurité des régions chrétiennes.
Pourtant s'agissant de l'explosion à Ain alak, on connait bien le meurtrier, il fut condamné à prison, malgré cela, on ne cesse d'accuser le Hezbollah.

Ils n'ont même pas tenu compte de la saison touristique. Les forces du 14 mars portent atteinte à travers leur logique de complot et de collaboration aux intérêts des régions chrétiennes!
Cette équipe n'attend pas l'aboutissement des enquêtes, car elle ne cherche pas de vérité. Il n'y a que des préjugés .

L'incident de Lassa remonte à 70 ans!

Concernant par exemple l'incident à Lassa,  (Jbeil, nord Liban: ndlr), j'ai vu des personnalités du 14 mars parler de Lassa comme s'il s'agissait de défendre l'Eglise de l’Annonciation à Alqods!
Ils ont aiguisé ce différend pour le compliquer encore plus et ont accusé le Hezbollah d'occuper les terres des chrétiens.

Je ne comprenais pas de quoi il s'agissait. Il s'est avéré que l'affaire remonte à plus de 70 ans, avant même ma naissance et celle de mon père! Ils ont voulu dire aux chrétiens qu'ils sont visés et que le Hezbollah s'empare de leurs terres.

L'incident du Mont-Liban: travaux de municipalités

Quelques jours auparavant, nos frères au PSP nous ont appelés pour nous informer que la situation est très tendue au Mont Liban et que les gens veulent s'armer sous prétexte que le Hezbollah établissait des barrages de sable sur une colline à Aley, dans le but d'adresser un message au député Walid Joumblat.

J'ai ri en écoutant ces propos. Deux membres du Hezbollah et du PSP  sont allés s'assurer de ces barrages, et il s'est avéré que c'est une affaire liée aux travaux de la municipalité, dont le chef  appartient au PSP!
L'objectif est donc de faire pression sur nos alliés. Mais qui en profite?

Même sur le plan économique, qui est le premier à subir les dégâts? Certes ce n'est pas la banlieue sud. Mais c'est Aley.
On donne de l'ampleur aux incidents et on s'attarde sur des analyses et des préjugés.
Alors que la dépouille de Rafic Hariri était par terre, les accusations ont été lancées contre la Syrie, le Hezbollah et les quatre officiers.

A chaque incident et explosion, ils accusent immédiatement le Hezbollah. Allons-nous chercher des soupapes de sécurité pour empêcher l'explosion de toutes les bouteilles de gaz dans la banlieue Sud? Ils ont prétendu que des membres du Hezbollah sont morts dans l’explosion récente de la bouteille de gaz dans la banlieue Sud. Le Hezbollah cache-t-il vraiment ses martyrs? Pourra-t-il le faire ?

Les complots sont multiples mais nous sommes plus forts

Bref, une partie au Liban s’est engagée dans un grand projet dont toutes les tentatives ont échoué jusqu'à présent.
Permettez-moi de m’exprimer plus ouvertement. Les mines noircies et pâles de ces désespérés que nous avons vus après la victoire de 2006 peuvent faire beaucoup plus encore.

Nous faisons partie d'un peuple qui veut vivre tranquillement. J'appelle les Libanais à ne pas croire à tout ce qui est dit dans les médias, ou au moins à aller chercher la vérité.

Je suis parmi les gens optimistes face à la situation actuelle. Nous avons pu surmonter toutes les crises, grâce aux gens honnêtes qui garantissent la protection de ce pays et grâce aux élites politiques, sociales et religieuses qui œuvrent ensemble pour faire face aux complots.

La résistance est donc visée ainsi que tout le peuple.
Nous n'accordons aucune importance à beaucoup de mensonges publiés dans la presse et dans les revues. Nous pouvons par notre prise de conscience avorter tous ces complots.

Je vous assure que ces pressions et ces complots ne pourront pas porter atteinte à la foi et à la décision de la résistance au Liban, je vous assure que cette résistance restera capable de protéger la souveraineté et les ressources du Liban grâce au  trio du peuple, armée et résistance.

Cette résistance restera protectrice du Liban et garantira sa sécurité civile, et tous les complots et les divisions seront sans effet.
Je vous assure que cette résistance restera plus grande que toute division, et plus tenace pour préserver ses exploits et tout le pays.

Notre force provient du fait qu'il est difficile de nous provoquer, notre force est puisée du ciel, par conséquent ceux qui vivent sur terre ne sauront l’éliminer.
Enfin, je vous assure que la résistance continuera à réaliser les victoires grâce à votre soutien".