29-01-2023 05:10 PM Jerusalem Timing

Ayatollah Khamenei: la poésie, un des moyens pour lutter contre la guerre douce

Ayatollah Khamenei: la poésie, un des moyens pour lutter contre la guerre douce

"les violations de l’accord nucléaire peuvent constituer un des sujets-thèmes de la poésie".

Le guide suprême  de la révolution islamique l'ayatollah Sayyed Ali Khamenei, a affirmé au cours d'une réunion avec des poètes du pays mais  aussi venant du Pakistan, de l'Inde, de l'Afghanistan que " ces derniers doivent incarner dans leurs poèmes  les violations américaines de l'accord nucléaire " a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Il a estimé que "les violations de l'accord nucléaire peuvent constituer un des sujets-thèmes  de la poésie" et qu'en " outre les hommes politiques,  il appartient aussi aux artistes et surtout aux poètes d'éclaircir l'opinion publique sur ce dossier".

Son éminence a souligné que "les poètes représentent une valeur et une richesse culturelle pour le pays", en insistant sur "la nécessité sur le fait que la poésie doit être vivante, dynamique et contemporaine,  portant un message ou reflétant une position qui concerne les questions fondamentales et les besoins du pays".

Et de poursuivre : " aujourd’hui, nous affrontons une guerre douce et nous sommes engagés dans une lutte politique et culturelle . Et donc ,la poésie doit savoir assumer sa responsabilité en tant qu'outil efficace et influent ".

" La poésie fait partie de ces moyens qui sont à même de neutraliser la vaste guerre médiatique et culturelle que les ennemis ont déclenché contre l'Iran. Elle devrait être engagée et aborder le politique, le culturel, et renforcer les liens sociaux... La poésie contemporaine iranienne est empreinte de cet engagement et on voit de belles œuvres en faveur de la Palestine, de Bahrein, du Yémen, des leaders chiites persécutés comme Cheikh Zakzaki, des victimes de la guerre en Syrie... Ce qui manque c'est une meilleure représentation de ces poèmes, a-t-il précisé.