29-01-2023 05:07 PM Jerusalem Timing

Im.Khamenei: Les Musulmans doivent célébrer en force la journée d’al-Quds

Im.Khamenei: Les Musulmans doivent célébrer en force la journée d’al-Quds

Le guide suprême de la Révolution islamique dénoncé les tribunaux américains qui visent à s’emparer des avoirs de la nation iranienne ..

Le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei,  a appelé la nation islamique à sortir tous ensemble pour célébrer la Journée d'alQods , décidé par l'imam Khomeyni le dernier vendredi de mois du Ramadan, pour soutenir les droits du peuple palestinien", a rapporté le site d'informations iranien Farsnews.

 "Grâce à Dieu, l'appel à la défense du peuple palestinien opprimé retentira Vendredi en Iran et du monde islamique. Ce dernier saura être au rendez-vous Vendredi pour accomplir son devoir: celui de défendre les opprimés", a-t-il ajouté

Son éminence a salué lors de sa réunion avec des responsables du pouvoir judiciaire en Iran,  la mémoire du martyr l'ayatollah Baheshti, fondateur du pouvoir judiciaire de la République islamique, le désignant comme à la fois un directeur et un homme de décision"  remerciant au passage "les efforts  des hauts fonctionnaires  judiciaires et des directeurs qui travaillent au sein du pouvoir judiciaire".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a appelé le pouvoir judiciaire iranien à poursuivre, plus activement, les dossiers internationaux sans oublier d’insister sur le restitution des droits bafoués du peuple iranien à cause des sanctions internationales.

L'Ayatollah Khamenei a dénoncé les tribunaux américains qui visent à s'emparer des avoirs de la nation iranienne sous de prétextes illusoires et via des accusations sans fondement.

" La violation des droits du peuple iranien due aux sanctions est une question qui doit  être suivie sur le plan judiciaire international", a-t-il martelé.

Le Guide suprême a également recommandé aux autorités judiciaires du pays de s’occuper des droits des milliers de victimes du terrorisme en Iran, de porter plainte contre les gouvernements qui soutiennent explicitement ou implicitement les auteurs de ces crimes et de défendre les droits des personnalités musulmanes opprimées à travers le monde.

Pour l’ayatollah Khamenei, le rétablissement des droits de l’Homme islamique au niveau international est un autre devoir que l’appareil judiciaire iranien doit respecter.

" Les droits de l’Homme à l’occidental se fondent sur des principes déformés par la pratique. IL est donc indispensable de définir et de rédiger les droits de l’Homme islamique sur la base de principes rationnels et solides de l’opinion publique mondiale et des instances juridiques ", a-t-il fait remarquer.

Plus loin dans ses propos, l’Ayatollah Khamenei a estimé que " la décision officielle de l’ONU de ne pas condamner les crimes de guerre perpetrés contre le peuple du Yémen en échange de l’argent[ fait honte à l’Humanité".

" Ce scandale est une violation des droitsde l'Homme sur laquelle il faut travailler juridiquement e au niveau international », a-t-il déploré.