15-04-2024 01:00 AM Jerusalem Timing

L’Arabie saoudite cède le marché chinois à la Russie

L’Arabie saoudite cède le marché chinois à la Russie

Cela dit, l’Arabie saoudite espère un pétrole à 50 USD le baril , selon le ministre saoudien de l’Energie Khaled al-Faleh.

L'Arabie saoudite a cédé à la Russie son titre de numéro un des exportations de pétrole vers la Chine, apprend-t-on du rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Au cours du mois de mai, la Chine a augmenté ses importations de brut russe de 65.000 barils par jour. Par ailleurs, les livraisons en provenance d'Arabie saoudite ont été réduites de 40.000 barils par jour. Au total, la consommation chinoise se situait en mai à 7,6 millions de barils journaliers.

Cela dit, l'Arabie saoudite espère un pétrole à 50 USD le baril , selon le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh. Il a estimé que le prix actuel des hydrocarbures,  entraînera plutôt la baisse des investissements dans le domaine. En conséquence, le manque de fonds rendra les compagnies pétrolières incapables de satisfaire la demande croissante pour l'essence.

M. al-Faleh a d'ailleurs nommé d'autres facteurs qui influencent les prix du pétrole. Outre la diminution des investissements, il a pointé l'ambiance instable dans plusieurs pays exportateurs comme le Nigéria.

Néanmoins, les cours du pétrole avancent dans la bonne direction, a fait remarquer le ministre.

Les pays exportateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dont l'Arabie saoudite fait partie, ont augmenté l'extraction de pétrole, battant des records depuis l'année 2008. Concrètement, il s'agit de 32,73 millions de baril extraits par jour.