08-12-2022 03:51 AM Jerusalem Timing

Iran/Détroit d’Ormuz: Nouvelles manœuvres militaires en vue

Iran/Détroit d’Ormuz: Nouvelles manœuvres militaires en vue

La marine régulière iranienne vient d’achever dix jours de manoeuvres navales à l’est du détroit d’Ormuz.

Alors que l’Occident tente comme elle le peut de montrer ses griffes à L'Iran qui se dit prêt à répondre à n’importe quelles menaces, voilà que le commandant naval des Gardiens de la Révolution (Pasdaran), annonce ce vendredi, que son pays s'apprêtait à organiser de nouvelles manœuvres militaires dans et autour du détroit d'Ormuz, stratégique et au cœur des tensions.
 
Les exercices menés par les Pasdaran, se tiendront du 21 janvier au 19 février, a précisé Ali Fadavi, cité par l'agence de presse Fars.

"La 7e série des manoeuvres du Grand Prophète seront tenues dans la région du Golfe persique et le détroit d'Ormuz. Elles seront marquées par des exercices très différents des précédents", a dit le commandant Fadavi ajoutant qu’ils démontreront que l'Iran "a le contrôle de l'ensemble du détroit d'Ormuz et de tous les mouvements dans cette région", a-t-il ajouté.


A savoir que la marine régulière iranienne vient d'achever dix jours de manoeuvres navales à l'est de cet étroit canal stratégique à l'entrée du Golfe, par où transite environ 35% du trafic pétrolier maritime mondial. Elle y a notamment tiré des missiles antinavires.

Des responsables militaires iraniens ont menacé à cette occasion de fermer ce détroit en cas de nouvelles sanctions contre les exportations pétrolières d'Iran, agitées par les Etats-Unis et l'Union européenne pour amener l'Iran à céder sur son programme nucléaire controversé.

La marine a aussi averti qu'elle réagirait à un redéploiement d'un porte-avions américain dans cette voie d'eau.

Tout cela bien entendu est loin d’enchanter les aigles US qui ont critiqué un "comportement irrationnel de l'Iran" et affirmé qu'"aucune perturbation du trafic maritime dans le détroit d'Ormuz ne serait tolérée".