29-09-2022 06:20 PM Jerusalem Timing

Onze civils iraniens enlevés en Syrie, Téhéran appelle Damas à intervenir

Onze civils iraniens enlevés en Syrie, Téhéran appelle Damas à intervenir

L’Armée Syrienne Libre prétend détenir cinq militaires iraniens.

Onze fidèles iraniens ont été enlevés en Syrie, a affirmé le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, qui a demandé au gouvernement syrien d'intervenir pour les libérer, a rapporté jeudi l'agence Irna.

"Selon les informations reçues, onze fidèles iraniens qui se rendaient par la route à Damas vers les lieux saints ont été enlevés par un groupe inconnu", a affirmé M. Mehmanparast, qui a condamné cette action.

"Nous demandons au gouvernement syrien d'utiliser tous les moyens (...) pour libérer les ressortissants iraniens", a-t-il ajouté.

Des milliers de fidèles iraniens se rendent en Syrie chaque année.


L'ASL prétend détenir cinq militaires iraniens


L'Armée syrienne libre (ASL) a prétendu vendredi avoir arrêté à Homs (centre) cinq militaires iraniens, appelant Téhéran, à retirer "immédiatement" ses officiers du territoire syrien.
  
Les rebelles soutenus par les occidentaux ont appelé le Guide suprême de la révolution islamique, l'ayatollah sayed Ali Khamenei, à demander aux membres de Pasdaran de "se retirer immédiatement du territoire syrien", plus précisément "samedi avant midi".
 
Sept ingénieurs iraniens, qui travaillaient à la construction d'une centrale électrique à Jandar, ont déjà été enlevés fin décembre dans la région de Homs (centre).