25-06-2022 11:50 AM Jerusalem Timing

Initiative chinoise de six points pour résoudre la crise syrienne

Initiative chinoise de six points pour résoudre la crise syrienne

La Chine affirme son attachement à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Syrie.

Le délégué chinois Li Hua Chin poursuit ses rencontres avec les responsables syriens à Damas, leur proposant une initiative de six points pour une solution politique à la crise syrienne.

Mouallem et une délégation chinoise

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a reçu une lettre de son homologue chinois, étalant les six points de l’initiative chinoise.

Chin a rappelé le refus de son pays de toute intervention étrangère dans les affaires syriennes, assurant que le peuple syrien est le seul capable à trouver une issue à la crise en Syrie.

« La Chine rejette toute exploitation de la situation humanitaire pour justifier les ingérences dans les affaires syriennes. La chine est attachée à l’indépendance et la souveraineté de la Syrie, et à la base de la charte des Nations Unies », a-t-il dit.

De son côté, le ministre Mouallem a salué la position chinoise ferme au Conseil de sécurité ainsi que l’initiative chinoise qui stipule :

- Le gouvernement syrien et les parties concernées doivent cesser immédiatement et sans condition tout acte de violence, notamment contre les citoyens innocents. Toutes les parties syriennes doivent exprimer ses revendications politiques pacifiquement. 

- Le gouvernement syrien et les différentes parties syriennes doivent lancer immédiatement un dialogue national global sans conditions préalables  et sans préjugés sous le parrainage honnête de l’envoyé spécial commun pour les Nations Unies et la Ligue arabe sur la crise syrienne. Ceci permet de préserver les intérêts de la Syrie et de son peuple à long terme, et de parvenir à une feuille de route globale et détaillée pour entamer des réformes le plus rapidement possible afin de réinstaurer la stabilité en Syrie.

- La Chine appelle à des efforts de l’ONU au niveau de la coordination des aides humanitaires. Les Nations Unies ou un comité neutre et accepté de toutes les parties pourraient ainsi évaluer d’une façon objective et globale la situation humanitaire en Syrie et garantir la distribution des aides humanitaires tout en respectant la souveraineté de la Syrie. La Chine est prête à fournir des aides humanitaires au peuple syrien, et rejette l’intervention de quiconque dans les affaires internes syriennes sous le prétexte de « la question humanitaire ».délégué chinois

- Toutes les parties internationales doivent montrer un respect complet à la souveraineté, l’unité, l’intégrité territoriale de la Syrie et un respect au droit du peuple syrien de choisir le système politique qui lui convient…La Chine s’oppose à toute intervention militaire en Syrie ou l’imposition du soi-disant « changement de régime ». La politique des sanctions et les menaces n’aident pas à résoudre pacifiquement la crise. 

- La Chine salue la nomination d’un délégué spécial commun aux Nations Unies et à la Ligue arabe sur la crise syrienne et soutient tout rôle constructif dans l’élaboration d’une issue politique. La Chine soutient aussi les efforts positifs déployés par les pays arabes et la Ligue arabe pour une solution politique à la crise.

- Les membres du Conseil de sécurité doivent respecter les principes de la Charte des Nations Unies et des règles de base qui régissent les rapports internationaux entre les pays. La Chine, en tant que membre permanent à l’ONU, est prête à assumer honnêtement ses responsabilités, et à effectuer des consultations durables avec toutes les autres parties afin de résoudre la crise syrienne politiquement, et de protéger l’unité du Conseil de Sécurité.

Source: Sana, alalam