30-06-2022 06:35 PM Jerusalem Timing

La conférence des oulémas des Bilad Echam: un cri à la nation arabe

La conférence des oulémas des Bilad Echam: un cri à la nation arabe

La conférence a décidé de créer l’Union des Oulémas des Bilad Echam et a nommé le chercheur Mohammed Saïd al-Boutti comme son président.L’Union regroupe 60 oulémas,dont 25 de la Syrie,20 du Liban..

Sous le  patronage du président  syrien Bachar al-Assad,  la conférence des oulémas des Bilad Echam en soutien à al-Quds s'est ouverte Mardi,  à la bibliothèque nationale d'al-Assad à Damas.

Tenue sous le thème "al-Aqsa, un cri à  la conscience de la Oumma", et organisée par le ministère des Waqfs (biens islamiques) en collaboration avec le collectif des oulémas musulmans au Liban, la conférence a accueilli des dignitaires religieux chrétiens et musulmans de la Syrie, de la Jordanie, de la Palestine et du Liban.

Dans son communiqué, la conférence a décidé de créer  l'Union des Oulémas des Bilad al-Cham et a nommé  le chercheur  Mohammed Saïd al-Boutti comme son président. L'Union regroupe 60 oulémas, 25 de la Syrie, 20 du Liban, 10 de la Palestine et 5 de la Jordanie.

Les participants à la conférence, ont insisté sur la libération de Jérusalem comme étant le devoir de  tout musulman, et a mis en garde contre les tentatives israéliennes de détourner l'attention de Jérusalem et de ses lieux saints en se focalisant sur les différences entre les religions et les confessions dans le but d’attiser le fanatisme sectaire ..

A l'ouverture de la conférence, M. Mohammad Abdel Sattar al-Sayyed, ministre des Waqfs, a appelé à considérer la cause palestinienne, al-Quds, la mosquée d'al-Aqsa et l'église de la Résurrection, comme une priorité voire un projet de résistance pour sauvegarder la présence arabe et islamique et  l'identité arabe et islamique.

Sur la Syrie, le responsable syrien a indiqué que le complot visant la Syrie a pour but de porter atteinte à son rôle de résistance dans la région.

"Les Etats-Unis et Israël ne veulent pas de réformes en Syrie ni la réalisation de la liberté et de la démocratie, mais ils ont œuvré pour détruire la Syrie et mettre fin à son message national en tant que pionnier  du projet de résistance et d'accueil de la résistance arabe", a-t-il souligné.


De son côté, cheikh Badr al-Dine Hassoune, Mufti de la République, a déclaré: "Nous préparons une nouvelle génération en Syrie, en Jordanie, en Palestine et au Liban, qui ne reconnaît aucune frontière politique, ethnique et confessionnelle".

Le patriarche, Grégoire III Laham, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient, d'Alexandrie et d'al-Quds pour les Grecs catholiques, a condamné  l'alliance des pays arabes contre la Syrie, notamment l'envoi de l'argent et d’armes pour déstabiliser sa sécurité et encourager la tenue des sommets de la Ligue arabe sans elle.

Le chercheur Mohammed Saïd al-Boutti a rappelé que Musulmans et Chrétiens, arabes et non arabes, doivent s’assurer à ce que l'occupation ne parvienne pas  à s’approprier un bien occupé.

" L'histoire témoigne comment  al-Quds a été libérée de l'occupation Romane qui avait dominé la ville durant des siècles et comment elle est retournée à ses propriétaires originaires, musulmans, chrétiens et juifs, tous réunis sous la bannière de l'Etat islamique,  un exemple d'équité, de justice et de droit pour le monde", a ajouté cheikh al-Boutti..

Et de « qualifier l’occupation israélienne de la Palestine de   l'ère de la piraterie internationale où la conspiration britannique a planté par force  une entité israélienne avide », rappelant que « la charia islamique demande à tout Musulman de lutter pour récupérer ses droits usurpés.

Cheikh Ahmad al-Zein, chef du Conseil des secrétaires du rassemblement des Ulémas musulmans au Liban, a accusé  les Arabes d’avoir abandonné le peuple palestinien seul face à l'Europe, aux Etats-Unis et au sionisme mondial.

Cheikh Ahmad Qabalan, Mufti d'al-Jaafarit, a indiqué que la Syrie qui avait constitué le centre de l'alliance de la résistance et des victoires, est aujourd’hui plus que jamais la pierre des équilibres dans le monde et un fort partenaire dans la réalisation des grandes victoires.

Cheikh Abdallah Ketemto, membre de la commission des oulémas palestiniens à l’étranger, a indiqué que la Syrie avait accueilli les Palestiniens depuis leur expulsion de leur terre soulignant la nécessité d'inclure la cause palestinienne dans l'enseignement à tous les niveaux.

Le chercheur Mohammad Hicham Sultan , des oulémas de la Jordanie, a rappelé que la guerre actuelle est aussi culturelle, regrettant que la Ligue arabe qui a adopté des décisions pour boycotter la Syrie, n'a pris aucune décision pour boycotter Israël ou rappeler un ambassadeur arabe d'Israël.