27-09-2022 07:23 AM Jerusalem Timing

D’AlQuds au Levant : des religieux appellent au dialogue entre les Syriens

D’AlQuds au Levant : des religieux appellent au dialogue entre les Syriens

Les ulémas de Jérusalem fustigent ces Arabes qui trempent dans la sédition et le sang des Musulmans : le Qatar et cheikh Qaradoui..

Des religieux palestiniens de Jérusalem AlQuds occupée ont lancé un appel en faveur du dialogue entre les Syriens, et se sont dits étonnés de cette mobilisation sans précèdent dans l’histoire des Musulmans qui a eu lieu au pays du Levant.

Dans une conférence de presse organisée dans le quartier Cheikh Jarrah dans la ville sainte, intitulée selon la pancarte (Aux gens de la Syrie du Levant, de la Mosquée d’AlAqsa et la terre des prophètes... Appel à la réconciliation et la sauvegarde des vies), les conférenciers assurent que ce qui se passe en Syrie ne fait que servir les ennemis de la nation arabe et islamique, et ne peut être l’action des Syriens eux-mêmes qui réclament des réformes : «  ce n’est que le fait des ennemis qui ont mobilisé des bras pour réaliser leurs objectifs, les chargeant d’une mission de tuerie et de zizanie entre les fils de ce pays » estiment les ulémas palestiniens.

«  Cette mobilisation contre le Levant est sans précédent, ce qui a poussé des éminents de nos ennemis, à l’instar de Robert Fisk, de dire qu’ils (les Mususlmans) n’ont jamais été témoin d’autant de mensonges et de médiocrité morale comme c’est le cas aujourd’hui, et que si les Musulmans avaient realisé cette mobilisation pour leurs intérêts ils auraient vaincu », a affirmé cheikh Salah ed-Dine ibn Ibrahim qui est l’un des ulémas de la mosquée d’Al-Aqsa.

Cheikh Ibn IbrahimCe dernier a également fustigé certains arabes, les taxant « d’a’rabe » (péjoratif diminutif d’arabes), surtout ceux qui ont consenti d’être des fers de lance contre les Musulmans, comme le Qatar et autres. Il a de même critiqué le cheikh égyptien naturalisé par le Qatar,  Youssef Qaradaoui qui d’après lui rappelle ces musulmans de façade qui ont toujours un rôle nocif incitant aux zizanies et tueries.

«  Ma position de Qaradaoui est claire et franche, sans crainte ni honte. Cet homme a corrompu les Musulmans, il les a incités à la guerre et à verser leur sang, il leur a nui bien plus que les chars de leur ennemis. S’il avait observé la piété et avait patience et avait prononcé les bonnes paroles, ça aurait été mieux pour lui », poursuit cheikh Ibn Ibrahim.

Il a dénoncé avec virulence l’intoxication médiatique qui joue un rôle essentiel pour pervertir les réalités  et déformer les faits : «  ces medias qui vantaient le respect des opinions et contre opinions sont devenus des medias de guerre qui effectuent ce que les avions et les chars n’ont pu faire; j’insinue par la chaine qatarie Al-Jazeera à qui en incombe tout le sang des musulmans versé. »