20-06-2021 10:01 PM Jerusalem Timing

Cybersécurité: Russie, Chine et Iran, principaux rivaux de l’Otan (médias)

Cybersécurité: Russie, Chine et Iran, principaux rivaux de l’Otan (médias)

L’OTAN considère la Russie, la Chine et l’Iran comme ses principaux rivaux en matière de sécurité informatique,

L'Alliance nord-atlantique considère la Russie, la Chine et l'Iran comme ses principaux rivaux en matière de sécurité informatique, rapporte jeudi le journal russe Kommersant se référant à des sources au sein de l'état-major de l'Otan.

Selon les informations obtenues par la revue, l'Alliance envisage de tenir du 13 au 16 novembre des exercices militaires d'envergure définissant comme agresseur virtuel "un pays africain entré en conflit avec l'Otan".

"Bien que dans le scénario, il s'agisse d'un "pays africain", les représentants de l'Otan reconnaissent en privé qu'ils considèrent la Russie, la Chine et l'Iran comme les principaux cyberagresseurs potentiels", indique Kommersant.

D'après le scénario, via un virus informatique, des hackers du pays ennemi réussissent à mettre hors service les instruments de bord d'un avion de transport militaire de l'Otan qui, par la suite, s'écrase en Hongrie, faisant des victimes militaires et civiles. Par ailleurs, les hackers perpétuent une série d'attaques d'envergure contre des infrastructures stratégiques en Estonie, paralysant ce pays balte. L'Alliance décide alors d'avoir recours à l'article 5 du Traité de Washington sur la défense collective et se fixe pour objectif de réparer les dommages, de déterminer l'agresseur et de lancer une contre-offensive militaire et informatique.

Le journal indique par ailleurs que le ministère russe de la Défense a fixé un délai d'un an pour des recherches dans le domaine de la cybersecurité. A l'issue de cette période, le département militaire procèdera à des tests.

"Les départements militaires étrangers réalisent des projets dans ce domaine, nous ne devons pas être en retard", a expliqué à Kommersant une source au sein du ministère russe de la Défense.