29-09-2022 05:42 PM Jerusalem Timing

"L’Iran construit des tunnels aériens supersoniques d’une vitesse de 8 Mach"

"Nous avions l’habitude de tester nos missiles chez d’autres pays. Avec ce nouveau exploit, non seulement nous économisons des dépenses mais en plus nous empêchons la fuite de nos informations".

Le Commandant en chef des gardiens de la révolution islamique  Corps le  général Mohammad Ali Jafaari  a déclaré ce Dimanche que « les Gardiens de la révolution islamique ont construit des tunnels aériens supersoniques pour y tester des  missiles à grande vitesse ».

Le général Jaafari a  expliqué lors d’une conférence de presse organisée  en marge du forum  de l’école  militaire de la révolution islamique que «  jusqu’à présent la république islamique d’Iran a  construit des tunnels aériens d’une vitesse de moins de Mach 1 et de Mach 3. Aujourd’hui, nous vous annonçons que nous avons pu concevoir et construire  des tunnels aériens  construction d’une vitesse de Mach 8.  Ce qui est un progrès majeur pour l'infrastructure de notre équipement militaire ».

A noter que mach et l’unité de la  vitesse du son en mille par heure (mph), soit un mach égale à 760.5583392985 mph. Le nombre de Mach est un nombre sans dimension, noté Ma, qui exprime le rapport de la vitesse locale d'un fluide à la vitesse du son dans ce même fluide.

Par conséquent, le mur du son est un phénomène physique aérodynamique caractérisé par l'atteinte d'une vitesse au moins égale à celle de la vitesse du son, soit 340 mètres par seconde, soit 1 224 km/h (dans l'air à 15 °C) ou Mach 1, et provoquant une onde de choc sous forme de « bang » supersonique.

Il a ajouté : «  auparavant, nous avions l’habitude de tester nos  missiles sol-air chez d'autres pays.  Ce qui nous exposait à nous dévoiler et certaines de nos informations secrètes  pouvaient être détecté. Or, grâce à ce nouveau exploit, non seulement nous économisons mais en plus  nous empêchons la fuite de nos informations ».

Interrogé sur la récente agression israélienne contre la Syrie , Jaafari a déclaré que «  la République islamique d'Iran a depuis de nombreuses années dénoncé la nature criminelle et agressive de l'entité sioniste et nous réitérons aux peuples du monde ainsi que cette attaque est un autre exemple de la criminalité de cette entité qui attaque la Syrie mais tout autant  le Soudan et le Liban et chaque fois que cela ses intérêts l’exigent».

Le commandant général des gardiens de la révolution islamique a indiqué que « la Syrie est un Etat fort, il a survécu jusqu'à présent et donc  nous espérons que qu’elle répondra à cette agression. Surtout qu’il est possible d’affronter  l’entité sioniste , de lui résister et de riposter ».